François Guérin (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Guérin
Image dans Infobox.
François Guérin en 2019
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

François Guérin, né le à Ottawa, est un écrivain canadien de langue française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études en France en composition musicale, en perception musicale, puis en psychologie sociale, il obtient un doctorat en musicologie de l'Université de Montréal.

Ses deux premiers romans, Mémoires d'outre-bombe et Le Germe, paraissent respectivement en 1998 et 1999.

Au début du XXIe siècle, il aborde des textes biographiques et historiques, centrés sur des artistes : Messire Benvenuto (2001) évoque la vie du sculpteur Benvenuto Cellini, Sur la piste de Callas (2004), le pouvoir de séduction du chant de la cantatrice Maria Callas et Prodige noir (2006) se veut une fiction relatant la carrière du premier pianiste noir à oser aborder le répertoire de la musique classique.

En 2008, Jusqu'au pied de la pente renoue avec le roman psychologique. Avec La Peur du pire, il propose cette fois une fable urbaine satirique autour d'une cantine mobile et traite notamment des résistances devant le changement et des indécisions par crainte du pire.

En 2013, paraît un ouvrage de fiction, La Ruée vers l'or, à partir du célèbre film du même nom de Charlie Chaplin. Roman inspiré d'un film, cette fois, au lieu d'un film inspiré d'un roman, l'histoire se déroule du point de vue de Jim McKay, comparse de Charlie Chaplin dans le film, et traite entre autres des thèmes de la cupidité et de l'ambition insensée.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Musicologie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]