François Gilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilbert.
François Gilbert
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

François Ambroise Germain Gilbert[1], né à Choisy-le-Roi le , et mort à Paris en 1891, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Gilbert est l'élève de Jean-Pierre Cortot et débute au Salon de Paris en 1845.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Marseille :
    • palais de la Bourse, voussures du hall d'entrée :
      • La fondation de Marseille,
      • Marseille devenant chrétienne, bas-relief en pierre ;
      • La réunion de la Provence à la France, bas-relief en pierre ;
      • Les capitulations de François Ier avec le Levant, bas-relief en pierre ;
      • La chambre de commerce soldant des consulats et des expéditions scientifiques, bas-relief en pierre ;
      • La conquête de l'Algérie, bas-relief en pierre ;
      • La France recevant les trophées conquis en Crimée et en Italie, bas-relief en pierre ;
      • Le départ pour la croisade, bas-relief en pierre ;
      • Le commerce recevant les plans de la Bourse et La justice consulaire, bas-relief en pierre.
    • palais de justice : bas-reliefs du plafond de la salle des pas perdus.
    • Palais Longchamp :
      • deux griffons ;
      • Signes du zodiaque sur la frise au-dessus de la colonnade[2] ;
      • cariatides prises dans des pétrifications sculptées[3] ;
      • deux têtes de femmes portant des corbeilles de fruits[4].
    • Palais du Pharo :
      • un fronton symbolisant les Armes de l'Empereur encadré des génies des Arts et du Commerce
      • deux groupes d'enfants pour la façade nord
      • deux figures d'enfant drapé pour la façade de la cour d'honneur
    • rue Breteuil, immeuble du no 22 : deux atlantes en pierre.
Cimetière du Père-Lachaise, chapelle d'Émile-Justin Menier, buste et quatre statues

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il ne doit pas être confondu avec Ernest Guilbert (1848-1913), également sculpteur qui a réalisé, entre autres, le Caïn maudit du musée de Niort.
  2. Marie-Paule Vial, Le palais Longchamp : À la gloire de l'eau,des Arts et des Sciences, Marseille, Images en manœuvres éditions, coll. « Itinéraire de la mémoire », , 175 p. (ISBN 978-2-908445-05-3, OCLC 26590219), p. 86
  3. Marie-Paule Vial, op. cit., p. 90 et 92.
  4. Marie-Paule Vial, op. cit., p. 97.
  5. Notice no 000SC011132, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. Bruno Wuillequiey, Denise Jasmin, Luc Georget, Bénédicte Ottinger, Florence Dagousset et Gilles Mihière, Régis Bertrand, Marseille au XIXe, rêves et triomphes, Musées de Marseille [16 novembre 1991-15 février 1992], p. 234 (ISBN 2-7118-2487-X).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. VI, Paris, Gründ, , 789 p., p. 106

Liens externes[modifier | modifier le code]