François Duchiński

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Duchiński
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Franciszek Henryk DuchińskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Conjoint

François Henri Duchiński, né en 1816 à Kiev et mort le à Paris, est historien, ethnographe, homme politique polonais, auteur d’une hypothèse sur les origines non slaves de la Russie et ardent adversaire des panslavistes

Biographie[modifier | modifier le code]

Franciszek est le fils de Franciszek et Zofia Bojarska. Participant à l'insurrection polonaise de 1863 contre le tsar, il est obligé de fuir la Pologne et s'exile en France. Il épouse l'écrivaine Seweryna Zochowska.

Il est cofondateur de la Société d’anthropologie et d’ethnographie polonaise de Paris, constitué en avril 1878 avec pour but « l’étude scientifique de toutes les populations qui peuvent, à titre quelconque, être rattachées à la nationalité polonaise. » En réalité, son activité se limite à l’organisation d’une exposition polonaise lors de l’exposition universelle de 1878. L'objectif principal de l’exposition présentée en 1878 est de montrer au monde entier que la Pologne existe toujours. [1]

Franciszek Duchiński est le président de la société, et son appartement parisien en est même le siège légal. Edward Landowski (1839-1882), médecin et anthropologue, autre insurgé de 1863 et connu plus tard pour son organisation du traitement de la tuberculose en Algérie, est secrétaire général, et Teofil Chudziński, son secrétaire ordinaire.

Société est également soutenue par de nombreuses personnalités éminentes de l’émigration, parmi lesquelles les anthropologues Edward Goldstein (1844-1920) et Sigismond Zaborowski-Moindron (1851-1928), Władysław Mickiewicz (1838-1926) fils du poète, le sculpteur Cyprian Godebski (1835-1909), le professeur de lettres et traducteur Venceslas Gasztowtt (1844-1920) et de nombreux artistes et ingénieurs. Paul Topinard en est le président honoraire.

Le rapprochement franco-russe, à compter des années 1890, oblige les Duchiński à quitter la France durant plusieurs années.

Il est mort à Paris le 13 juillet 1893.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1855 : La Moscovie et la Pologne
  • 1858-1861 : Zasady dziejów Polski i innych krajów słowiańskich en 3 tomes
  • 1863 :Dopełnienie do trzech części zasad dziejów
  • 1861 : Origine slave - Pologne et Ruthénie
  • 1884 : Peuples aryâs et tourans, agriculteurs et nomades, nécessité des réformes dans l’exposition de l’histoire des peuples aryâs-européens et tourans, particulièrement des Slaves et des Moscovites. Paris, F. Klincksieck

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Piotr Daszkiewicz, « Science en exil », Les nouvelles de l'archéologie,‎ , p. 6-12. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]