François Didot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Didot.

François Didot (1689-1757) est un imprimeur, le premier de la famille Didot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Denis Didot[1], un commerçant à Paris originaire de Lorraine, Didot a appris le métier de l’imprimerie. En 1713, il ouvre une imprimerie et un librairie[2],[3].

Il était l'ami de l'Abbé Prévost, publia tous ses ouvrages. Sa librairie À la Bible d'Or était quai des Grands-Augustins à Paris.

Son fils François-Ambroise Didot lui a succédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Schmidt 1902, p. 175
  2. Institut supérieur des métiers 2012, p. 149, s.v. Didot (famille)
  3. Meyer 1906, p. 883

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Institut supérieur des métiers, Dictionnaire de l’artisanat et des métiers, Le Cherche midi, (ISBN 9782749125336)
  • (de) Meyers Großes Konversations-Lexikon, Leipzig, (lire en ligne)
  • (de) Rudolf Schmidt, Deutsche Buchhändler. Deutsche Buchdrucker : Beiträge zu einer Firmengeschichte des deutschen Buchgewerbes, Verlag der Buchdruckerei Franz Weber, (lire en ligne)
  • Edmond Werdet, Études bibliographiques sur la famille des Didot, imprimeurs, libraires, graveurs, fondeurs de caractères, fabricants de papiers, etc. (1713–1864), Paris, E. Dentu, (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]