François Crouzet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Crouzet
François Crouzet.JPG
Naissance
Décès
(à 87 ans)
Principaux intérêts

François Crouzet, né le à Monts-sur-Guesnes et décédé le est un historien français spécialiste de l'histoire de la Grande-Bretagne. François Crouzet s’est imposé comme l’un des grands historiens français dès sa thèse, parue en 1958, L’économie britannique et le Blocus Continental 1806-1813. Il a été à partir de ce moment le meilleur connaisseur français de l’économie britannique, et plus généralement de l’histoire de la Grande-Bretagne. C’est surtout auprès de ses collègues anglais que la reconnaissance a sans aucun doute été la plus forte pour le caractère novateur de ses livres et articles. Les travaux d’histoire économique qu’il a consacrés à la France sont également de premier plan et ils ont, eux aussi, exercé une grande influence. Professeur à l’Université Paris-Sorbonne de 1970 à 1992, François Crouzet n’a cessé de travailler jusqu’à son décès en mars 2010, publiant encore en 2009 La guerre économique franco-anglaise au XVIIIe siècle et en rédigeant un livre de mémoires dans lequel il dépeint tout au long du XXe siècle sa vie d’universitaire voué à la recherche et à l’enseignement.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 20 octobre 1922 à Monts-sur-Guesnes (Vienne), il est le fils de Maurice Crouzet, historien et ancien inspecteur général de l’enseignement secondaire. François Crouzet a effectué ses études secondaires au Lycée Hoche à Versailles. Il est bachelier en 1939 et est admis à l'École normale supérieure en 1941. Élève à l'ENS, il poursuit ses études supérieures à la Faculté des lettres de Paris entre 1941 et 1945. Il est ensuite reçu premier à l’agrégation d'histoire en 1945.

Professeur au Lycée de Beauvais, il séjourne ensuite en Angleterre de 1946 à 1949, comme boursier de la Direction Générales des Relations Culturelles, puis comme attaché au Centre national de la recherche scientifique en vue de la préparation d'une thèse de doctorat.

Puis il est successivement assistant d'histoire contemporaine à la Sorbonne, de 1949 à 1953, professeur au lycée Janson-de-Sailly, de 1953 à 1956, chargé de conférence d'année préparatoire à l'Institut d'Études Politiques de Paris (1949-56). François Crouzet soutient sa thèse sur L’économie britannique et le Blocus Continental 1806-1813, en mars 1956, avec la mention très honorable et les félicitations du jury.

François Crouzet est ensuite Chargé d'enseignement d'histoire moderne et contemporaine, puis maître de conférences et professeur sans chaire à la Faculté des Lettres de Bordeaux, de 1956 à 1958, avant d’être nommé maître de conférences d'histoire contemporaine et professeur sans chaire, puis professeur titulaire à titre personnel, à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Lille (1958-64).

Il est élu Professeur d'histoire économique et sociale à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Nanterre (après élection par l'ensemble des professeurs de Sorbonne) et dirige le département d'histoire de 1964 à 1969.

À partir de 1969, François Crouzet est Professeur d'histoire de l'Europe du Nord à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Paris, puis à l'Université de Paris-Sorbonne, (1970-92) dont il est un membre du noyau fondateur.

Il dirige le Centre de Recherches sur la Civilisation de l'Europe moderne (URA100, aujourd'hui Centre Roland Mousnier, Unité associée au C.N.R.S.), de 1982 à 1991, ainsi que l'Institut de recherches sur les civilisations de l'Occident moderne. Il est professeur émérite à l'Université de Paris-Sorbonne, de 1992 à sa disparition le 20 mars 2010.

La carrière de François Crouzet a été internationale et il a enseigné dans d’illustres Universités étrangères. Il est ainsi professeur associé à l'Université Columbia, New-York (un semestre en 1961), à l'Université de Californie à Berkeley (un trimestre en 1964), à l'Université Harvard (un semestre en1981-82), à l’Université de Virginie (oct.-nov. 96). Par ailleurs, il a enseigné à mi-temps, de 1970 à 1973, à l'Université de Genève, dans le cadre de la Faculté des Sciences Économiques et Sociales. Il a aussi été Visiting Fellow à Wolfson College (Cambridge) (un trimestre en 1969), et à All Souls College (Oxford) à deux reprises (un trimestre en 1976, et deux trimestres en 1985). Enfin a donné de multiples conférences et séminaires dans de nombreuses universités en Europe, en Amérique du Nord, au Japon et au Brésil (plusieurs semaines à l’Institut d’études avancées de l’université de Sao Paulo), ainsi qu’en Israël et en Russie.

François Crouzet était marié à Françoise Crouzet, née Dabert, petite-fille du grand historien Henri Hauser. Il est père de trois enfants, Marie-Anne Dalem, et Denis Crouzet, tous deux historiens et Joël Crouzet, biologiste moléculaire.

Autres Activités[modifier | modifier le code]

  • Président du jury de l'agrégation d'histoire,
  • Membre du Conseil Franco-Britannique, Section française,
  • Président de l'Association Française des Historiens Economistes,
  • Membre des comités de rédaction de la Revue Historique, de HES, d’Historical Abstracts, de Explorations in Economic History, Business History Review. De 1953 à 1959, il a été secrétaire de rédaction des Cahiers d’Histoire mondiale fondés par Lucien Febvre et publiés sous les auspices de l’Unesco
  • Membre suppléant du Conseil de la recherche de l'Institut Universitaire Européen de Florence.
  • Membre du Conseil scientifique du Centre de recherches européennes et américaines de l'Université de Nanjing (Nankin).

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications et travaux[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'économie du Commonwealth, Paris, 1950, 128 p.
  • L'économie britannique et le Blocus Continental, 1806-181.3, Paris, 1958, 2 vols., 949 p. Réédition, avec introduction pour mise à jour, Paris, 1987, CXIV-949 p.
  • Capital Formation in the Industrial Revolution, Londres, 1972, 261 p.
  • Le conflit de Chypre. 1946-1959, Bruxelles, 1973, 2 vols., 1187 p.
  • L'économie de la Grande-Bretagne victorienne, Paris, 1978, 370 p., rééd., 2009. Traduction anglaise : The Victorian Economy, Londres, 1982, 430 p., rééd. 2005
  • The First Industrialists. The Problem of Origins, Cambridge, 1985, rééd. 2208
  • De la supériorité de l'Angleterre sur la France. L'économique et l'imaginaire, XVIIe ‑ XXe siècle, Paris, 1985, 596 p. Édition anglaise : Britain Ascendant : Comparative Studies in Franco-British Economic History, Cambridge, 1990, 514 p.
  • La grande inflation : La monnaie française de Louis XVI à Napoléon, Paris, 1993, 602 p.
  • Histoire de l'économie européenne, 1000-2000, Paris, Albin Michel, 2000, traduit A history of the European Economy, 1000-20000, Charlottesville et Londres, University of Virginia Press, 2001
  • L'Angleterre et le monde XVIIIe ‑ XXe siècle. L'histoire entre l'économique et l'imaginaire, Hommage à François Crouzet, Katia de Queiros Mattoso éd., Paris, 1999
  • L'économie française du XVIIIe au XIXe siècle. Perspectives nationales et internationales. Mélanges offerts à François Crouzet, Jean-Pierre Poussou éd., Paris, PUPS, 2000
  • La guerre économique franco-anglaise au XVIIIe siècle, Paris, Fayard, 2008
  • Britain, France, and International Commerce. From Louis XIV to Victoria, Aldershot, 1996
  • Histoire de l'économie, Paris, Albin Michel, 2010

Direction d'ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • Avec W.H. Chaloner et W.M. Stern, Essays in European Economic History, Londres, 1969.
  • Avec P. Léon et R. Gascon, L'industrialisation en Europe au XIXe siècle, Paris, 1972.
  • Les hommes d'État célèbres, tome V, De la Révolution française à la Première guerre mondiale, Paris, 1975.
  • Avec F. Bédarida et Douglas Johnson, De Guillaume le Conquérant au Marché Commun. Dix siècles d'histoire franco-britannique, Paris, 1979. Édition anglaise : Britain and France, Ten Centuries, Folkestone, 1980. –
  • Le négoce international. XVIIIe ‑ XXe siècle, Paris, 1989. –
  • Avec E. Aerts, Economic Effects of the French Revolutionary and Napoleonic Wars, Louvain, 1990.
  • The Economic Development of France since 1870, Aldershot, 1993, 2 vols.

Principaux articles scientifiques (jusqu’en 1993)[modifier | modifier le code]

  • Les importations d'eaux-de-vie et de vins français en Grande¬Bretagne pendant le Blocus Continental, Annales du Midi, t. 65, no 21, janvier 1953, p. 91-106.
  • Les origines du sous-développement économique du Sud-Ouest Annales du Midi, t. 71, no 45, janvier 1959, p. 71-79.
  • Groupes de pression et politique de blocus : remarques sur les origines des Ordres en conseil de novembre 1807, Revue Historique, no 463, juillet-septembre 1962, p. 45-72.
  • Les conséquences économiques de la Révolution. À propos d'un inédit de Sir Francis d'Ivernois, Annales Historiques de la Révolution française, no 168 et 169, avril-juin et juillet-septembre 1962, p. 182¬217 et 336-362.
  • Commerce et Empire : l'expérience britannique du libre-échange à la première guerre mondiale, Annales, Économies, Sociétés, Civilisations, t. 19, no 2, mars-avril 1964, p. 281-310.
  • Wars, Blockade and Economic Change in Europe, 1792-1815, Journal of Economic History, t. XXIV, no 4, décembre 1964, p. 567-588.
  • Bilan de l'économie britannique pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire, Revue Historique, no 475, juillet-septembre 1965, p. 71¬110.
  • Angleterre et France au XVIIIe siècle : Essai d'analyse comparée de deux croissances économiques, Annales, E.S.C., t. 21, no 2, mars-avril 1966, p. 254-291.
  • Le charbon anglais en France au XIXe siècle, in L. Trenard, édit., Charbon et Sciences Humaines. Actes du colloque organisé par la Faculté des Lettres de l'Université de Lille en mai 1963, Paris et La Haye, 1966, p. 173-206.
  • Agriculture et Révolution industrielle, Cahiers d'histoire, 1967, p. 67-8G.
  • Chapitres 11, 111, I V du Livre II, chapitre V du Livre I I I, in Histoire de Bordeaux, t. V, Bordeaux au XVIIIe siècle, sous la direction de F.-G. Pariset, Bordeaux, 1968
  • A University Besieged : Nanterre, 1967-69, Political Science Ouarterly, LXXXIV, no 2, juin 1969, p. 328-350.
  • Essai de construction d'un indice annuel de la production industrielle française au XIXe siècle, Annales E.S.C., t. 25, no 1, janvier-février 1970, p. 56-99.
  • Réactions françaises devant 'Les conséquences économiques de la paix' de Keynes, Revue d'histoire moderne et contemporaine, XIX, 1, janvier-mars 1972, p. 6-26.
  • Encore la croissance économique française au XIXe siècle, Revue du Nord, LIV, no 214, juillet-septembre 1972, p. 271-288. Traduction anglaise, dans History, LIX, juin 1974, p. 167-179.
  • Western Europe and Great Britain : 'Catching Up'in the First Half of the Nineteenth Century, in A.J. Youngson, édit., Economic Development in the Long Run, Londres, 1972, p. 98-125.
  • Recherches sur la production d'armements en France (1815-1913), Revue Historique, no 509 et 510, janvier-mars et avril-juin 1974, p. 45¬84 et 409-422.
  • Problèmes de la communication franco-britannique aux XIXe et XXe siècles, Revue historique, no 515, juillet-septembre 1975, p. 105-134.
  • Quelques problèmes de l'histoire de l'industrialisation au XIXe siècle, Revue d'histoire économique et sociale, LIII, 1975, no 4, p. 526-540.
  • Essor, déclin et renaissance de l'industrie française des locomotives, 1838-1914, Revue d'Histoire économique et sociale, LV, 1977, no 1-2, p. 112-210.
  • When the Railways were Built : A French Engineering Firm during the 'Great Dépression' and After, in S. Marriner, édit., Business and Businessmen, Liverpool, 1978, p. 105-139.
  • Towards an Export Economy : British Exports during the Industrial Révolution, Explorations in Economic History, 17, no 1, janvier 1980, p. 48-93
  • Sur les hiérarchies sociales en Grande-Bretagne au XIXe siècle, in Lyon et l'Europe. Mélanges d'histoire offerts à Richard Gascon, Lyon, 1980, t. 1, p. 1 19-129.
  • The Sources of England's Wealth : Some French Views in the Eighteenth Century, in P. Cottrell, édit., Shipping, Trade and Commerce, Essays in memory of Ralph Davis, Leicester, 1981, p. 61-79.
  • Variations on the North American Triangle from Yorktown to Waterloo : Substitution, Complementarity, Parallellism, in Economics in the long view. Essays in Honour of W.W. Rostow, Londres, 1992, vol 2, p. 44-66.
  • Histoire comparée et histoire de l'électricité : le cas de l'Angleterre, in L'électricité dans l'histoire. Problèmes et méthodes, Paris, 1985, p. 239-249.
  • Remarques sur la formation d'une économie mondiale, Histoire, économie et société, V, 1986, no 4, p. 611-625.
  • Guerres et salaires : le cas de l'Angleterre, 1793-1815, in Mélanges d'histoire économique offerts au Professeur Anne-Marie Piuz, Genève, 1989, p. 71-85.
  • Opportunity and risk in Atlantic trade during the French Revolution, in C.L. Holtfrerich, édit., Interactions in the World economy, New York et Londres, 1989, p. 90-150 (étude des activités de J. et R. Codman, négociants à Boston et Paris ; dans un volume offert au Prof. W. Fischer, Université libre de Berlin).
  • Vie et mort du soldat dans l'armée de Wellington, in Le soldat, la stratégie, la mort. Mélanges André Corvisier, Paris, 1989, p. 250-270.
  • Les conséquences économiques de la Révolution française. Réflexions sur un débat, in Révolutions de 1789, Guerres et croissance économique, numéro spécial de la Revue économique, 40, no 6, novembre 1989, p. 1189-1203.
  • Angleterre-Brésil, 1697-1850 : un siècle et demi d'échanges commerciaux, Histoire, économie et société, IX, 1990, no 2, p. 287-317.
  • The Huguenots and the English financial revolution, in Favorites of Fortune. Technolopv, growth, and economic development since the Industrial Revolution (volume offert au Pr David Landes), Cambridge, Mass., 1991, p. 221-266. Version abrégée :Walloons, Huguenots and the Bank of England, Proceedings of the Huguenot Society, XXV, 1990, no 2, p. 167-179
  • Les Huguenots et la Révolution financière en Angleterre, Bulletin de la Société d'Histoire moderne, XVII, no 3, 1990, p. 19-25.
  • La vie et la mort dans un village poitevin des années 1930, in La vie la mort, la foi, le temps. Mélanges offerts à Pierre Chaunu, Paris, 1993, p. 99-106.
  • Le déclin économique de la Grande-Bretagne est-il un mythe ?, Analyses de la S.E.D.E.I.S., no 95, septembre 1993, p. 9-19.
  • Le déclin britannique : passé et présent, in Écrire l'histoire du temps présent. En hommage à François Bédarida, Paris, 1993, p. 199-210.
  • A Banker's View of America : Letters of Alexander Baring, 1795¬1801, in A Special Brew. Essays in Honour of Kristof Glamann (Président de la Fondation Carlsberg), Odensee, 1993, p. 261-79.