François Croizier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Croizier
Naissance
Pologne
Décès
en Égypte
Mort au combat
Origine Polonais
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Arme Infanterie
Grade Chef d’escadron
Années de service 1792-1798
Conflits Guerres de la Révolution
Campagne d'Italie
Campagne d'Égypte
Faits d'armes bataille de Saint-Georges
Hommages buste au Château de Versailles (Louis Petitot)
Autres fonctions aide de camp du général Bonaparte


François Croizier, aide de camp du général Bonaparte, né en Pologne, il y servit pendant neuf ans en qualité de capitaine d'infanterie, d'aide de camp et de commandant d'un bataillon de chasseurs. Passé en France en 1792, il fut attaché à M. de Sémonville, ambassadeur de France en Turquie. Nommé capitaine à la suite le 1er mai 1796, il fit la campagne d'Italie et se distingua à la bataille de Saint-Georges. Chef de brigade et aide de camp du général Bonaparte, le 13 avril 1798, il monta deux fois sur la brèche d'Alexandrie, fut nommé chef d'escadron sur le champ de bataille, et fut tué par les Arabes près du Caire en allant en reconnaissance le 21 octobre 1798. Fidèle au souvenir, l’empereur Napoléon fit placer un buste du chef d’escadron Croizier (œuvre de Louis Petitot, en marbre, hauteur : 0,62 m, exécuté vers 1803) dans la salle des maréchaux, aux Tuileries, pendant toute la durée de l’Empire. Ce buste est actuellement exposé à Versailles, château de Trianon. Bonaparte donna son nom à un fort du Caire.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]