François Cormier-Bouligeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

François Cormier-Bouligeon
Illustration.
François Cormier en juillet 2017.
Fonctions
Député du Cher
Première circonscription
En fonction depuis le
(3 ans, 6 mois et 27 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Prédécesseur Yves Fromion (LR)
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Bourges
Nationalité Française
Parti politique PS (1990-2014)
LREM (depuis 2016)
Diplômé de Université de Tours

François Cormier-Bouligeon, né le à Bourges, est un homme politique français.

Membre du Parti socialiste de 1990 à 2014, puis de La République en marche depuis 2017, il est élu député du Cher lors des élections législatives de 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a passé une partie de son enfance à Bourges et est titulaire d’un DEA de Droit public et de science politique[1]. Sa « famille […] n’avait rien » et il « considère que l’école de la République [lui] a permis d’être là où [il est] »[2]. Son grand-père, tourangeau, « avait une cave fabuleuse »[3] et l'a initié à l'oenologie.

Chef de cabinet adjoint du ministre de l'Économie Emmanuel Macron puis conseiller du ministre des sports Patrick Kanner[4], François Cormier-Bouligeon est élu député de la première circonscription du Cher lors des élections législatives de 2017 sous les couleurs de La République en marche ![5],[6].

Au sein du groupe LREM, il figure parmi les partisans d’une laïcité républicaine stricte[7]. Selon Mediapart, il rejoint la ligne du Printemps républicain[8]

Depuis février 2018, il préside le groupe d'études sur le sport de l'Assemblée nationale. Le 23 avril 2018, il est chargé par le gouvernement, avec la sénatrice Françoise Gatel, d'une mission sur la pratique sportive tout au long de la vie[9]. Il remet un rapport contenant 40 propositions à Edouard Philippe le 21 mars 2019[10].

Il est secrétaire à l'Assemblée nationale du groupe d'études « Vigne, vin et œnologie »[11] et membre de l'ANEV, Association nationale des élus de la vigne et du vin[12].

Carrière[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « "Cher : les trois candidats République en Marche élus en toute logique" », sur www.magcentre.fr, (consulté le 21 septembre 2020)
  2. Centre France, « Politique - François Cormier-Bouligeon : « Je suis candidat à la mairie de Bourges » », sur www.leberry.fr, (consulté le 21 septembre 2020)
  3. Alain Fourgeot, « François Cormier-Bouligeon, fou des vins de Loire, se souvient d'une rencontre avec Alphonse Mellot Senior... », sur Les Fous de vin d'Alain Fourgeot (consulté le 21 septembre 2020)
  4. Franck Simon, « François Cormier-Bouligeon (la République en marche) : le « redressement » pour projet », Le Berry républicain,‎ (lire en ligne)
  5. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  6. « Soirée de victoire pour François Cormier-Bouligeon, député de la première circonscription du Cher », Le Berry républicain,‎ (lire en ligne)
  7. Alexandre Lemarié, « Des députés La République en marche s’attellent au sujet de l’islam de France », sur lemonde.fr, (consulté le 24 novembre 2018).
  8. Lucie Delaporte, Pauline Graulle et Ellen Salvi, « Le Printemps républicain, une «petite boutique» qui veut peser sur le jeu politique », sur Mediapart, (consulté le 1er décembre 2019).
  9. « Décret du 23 avril 2018 chargeant un député d'une mission temporaire », sur legifrance.gouv.fr,
  10. « Ce que contient le rapport sur le sport présenté par François Cormier-Bouligeon à Édouard Philippe », sur leberry.fr, Le Berry Républicain,
  11. « Groupe d'études : vigne, vin et œnologie - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 21 septembre 2020)
  12. Alain Fourgeot, « François Cormier-Bouligeon, fou des vins de Loire, se souvient d'une rencontre avec Alphonse Mellot Senior... », sur Les Fous de vin d'Alain Fourgeot (consulté le 21 septembre 2020)
  13. « Qui sont ces députés élus pour la première fois dans le Cher ? », France 3 Régions/Franceinfo,‎ (lire en ligne, consulté le 24 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]