François Clavairoly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Clavairoly
François Clavairoly par Claude Truong-Ngoc octobre 2016.jpg
François Clavairoly en octobre 2016.
Fonction
Président de la Fédération protestante de France (d)
depuis le
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
PamiersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Pasteur, aumônierVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Distinction

François Clavairoly, né le à Pamiers (Ariège), est pasteur de l’Église protestante unie de France, président de la Fédération protestante de France depuis 2013[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

François Clavairoly nait dans une famille protestante ; il est fils et petit-fils de pasteur. Après des études classiques, il commence de études de théologie à la faculté de théologie de l'université de Genève et à la faculté de théologie protestante de Strasbourg. Il en sort titulaire d'une maîtrise de théologie et d'un DEA de la faculté de théologie protestante de Paris. Il effectue son stage paroissial à Casablanca, au Maroc.

Il est marié, père de trois enfants et deux fois grand-père[1].

Pasteur de l'église protestante en France[modifier | modifier le code]

François Clavairoly commence sa carrière à Oyem, au Gabon de 1979 à 1981, comme enseignant pour le DEFAP. Il est ensuite pasteur de à Rouen de 1982 à 1988, puis à Lille de 1988 à 1994. Il est en même temps aumônier des prisons de la Région Nord. De 1994 à 2000, il préside le conseil régional de la région Nord-Normandie de l’Église réformée de France. De 2001 à 2013 il est pasteur au temple protestant du Saint-Esprit de Paris.

Il s'engage dans les relations entre les différentes églises protestantes en France. Il préside de 2002 à 2007 la Communion protestante luthéro-réformée, instance de concertation entre l'Église évangélique luthérienne de France et de l’Église réformée de France. Il joue un grand rôle dans le rapprochement entre ces deux églises, qui abouti à la création en 2013 de l’Église protestante unie de France. Il est en outre co-président du groupe de suivi entre la Communion protestante luthéro-réformée et l'église anglicane dans le cadre de l'Accord de Reuilly, ainsi que du groupe de dialogue avec la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France.

Le , il est élu président de la Fédération protestante de France [2]. Il engage la Fédération Protestante de France dans la lutte contre le changement climatique[3],[4].

Engagement interreligieux[modifier | modifier le code]

Il est membre du comité directeur de l'association Amitié judéo-chrétienne de France depuis 2007[5]. De 2009 à 2013, il est président de la commission des relations avec le judaïsme de la Fédération protestante de France[1].

Il est membre depuis 2011 du groupe des Dombes, qui réunit des théologiens protestants et catholiques engagés dans un dialogue œcuménique[6]. Il est membre du conseil de la Communion d'Églises protestantes en Europe, qui regroupe 105 Églises luthériennes et réformées dans le cadre de la concorde de Leuenberg. En 2017, il assure la présidence tournante de la Conférence des responsables de culte en France[7],[1].

Dans l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2017 qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le grand-rabbin de France Haïm Korsia, le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech signent une déclaration commune pour appeler à voter en faveur du candidat En marche ![8].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (Collectif sous la direction de Philippe Gaudin), La violence, ce que les religions en disent, Paris, Éditions de l’Atelier, 2002
  • Figures protestantes, Paris, Voix protestante, 2009
  • (Collectif) A la découverte de Calvin, Olivétan, 2009
  • Calvin, de la réforme à la modernité, Paris, PUF, 2010
  • En collaboration avec Alain Joly, L’insolence de Luther, Allauch, Onésime, 2010
  • François Clavairoly et Haïm Korsia, Paroles d’alliance, Dialogue entre un pasteur et un rabbin sur la société française, Paris, F. Bourin, 2011
  • En collaboration avec Alain Joly, Bible or not bible, Pourquoi lire la Bible, Allauch, Onésime, 2013
  • En collaboration avec Michel Kubler Protestants-Catholiques Ce qui nous sépare encore. Avec Loup Besmond de Senneville. Bayard, 2017.

Articles publiés[modifier | modifier le code]

  • « Protestantisme et théologie des ministères, perspectives œcuméniques », Mélange de sciences religieuses, Université catholique de Lille, no 2, 2001
  • « Étapes dans une longue marche, le débat sur l'homosexualité », Cahiers de la réconciliation, no 2, 2005
  • « L'autorité doctrinale dans l'Eglise », Unité chrétienne, no 160, 2005
  • « Protestants et Juifs en France », Sens, 2006
  • « Calvin et les Juifs », Sens, 2010
  • « Abraham, l’aventurier de Dieu », Inflexion, no 18, p. 27-31, La documentation française, Paris, 2011
  • « Obéir, désobéir, en toute liberté », Inflexion, no 24, p. 167-172, La documentation française, Paris, 2013
  • . « Protestantisme et Judaïsme » in Jean Leselbaum et Antoine Spire (dir.), Dictionnaire du judaïsme depuis 1944 , Armand Colin, 2013
  • « La liturgie, réception protestante de Vatican II » in Jacques Noël Pérès (dir.) La Réception de Vatican II, DDB, 2013
  • « L'Église locale, l'ecclésiologie protestante » in L'Église de la Trinité, Parole et Silence, 2015 (ISBN 978-2-88918-466-8)
  • « Foi protestante et judaïsme, interactions », Foi&Vie, décembre 2015, voir en ligne
  • « Modèles confessionnels d’unité », in Michel Mallèvre (dir.), L’unité des chrétiens. Pourquoi ? Pour quoi ?, Cerf Patrimoines, p.189-200

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « La Fédération : son président », sur Fédération protestante de France, (consulté le 9 novembre 2018)
  2. « François Clavairoly : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 9 novembre 2018)
  3. « Ecologie - Justice climatique », sur www.protestants.org (consulté le 9 novembre 2018)
  4. François Clavairoly, « La religion et la politique », sur Oratoire du Louvre, (consulté le 9 novembre 2018)
  5. « Allocution de François Clavairoly », Amitié judéo-chrétienne de France,‎ (lire en ligne)
  6. « Membres actuels », Groupe des Dombes,‎ (lire en ligne)
  7. Jean-Marie Guénois, « Les représentants religieux juifs, musulmans et protestants appellent à voter Macron », lefigaro.fr, 4 mai 2017.
  8. Jean-Marie Guénois, « Les représentants religieux juifs, musulmans et protestants appellent à voter Macron », lefigaro.fr, 4 mai 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]