François Clary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Clary
François Clary (1725-1794).jpg
Fonctions
Échevin
Marseille
-
Marguillier
Église des Augustins de Marseille
Biographie
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Marseille
Nationalité
Activités
Famille
Père
Joseph Clary (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Françoise Agnès Ammoric (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Autres informations
Propriétaire de
Bastide Clary (d), château de Julhans (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de

François Clary, né le à Marseille et mort dans la même ville le , est un armateur et grand négociant marseillais de la fin du XVIIIe siècle dont la valeur a été éclipsée par la fortune de deux de ses filles, Julie et Désirée.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Clary descendait d'une famille des Hautes-Alpes[1] venue à Marseille vers 1680 qui s'enrichit dans le commerce maritime. Il est le fils de Joseph Clary (1693-1748) et Françoise-Agnès Amaurric (1705-1776). Armateur et négociant éclairé, fabricant de savon, ses affaires se partagent entre « les échelles » (le Levant) et « les isles » (le Ponant).

En 1759, il épousa en secondes noces Françoise Rose Somis.

Il représentait sans doute une des plus grosses fortunes de Marseille au moment de la révolution de 1789. Il fut deuxième échevin de la ville en 1764-1765, puis personnalité marquante de la chambre de commerce de 1771 à 1776 et de 1780 à 1782.

Marguillier de sa paroisse, l'église Saint-Ferréol, il vécut difficilement la période de l'insurrection fédéraliste de 1793 pendant laquelle son gendre et son petit-fils furent jetés en prison et mourut au milieu des angoisses de la Terreur sans soupçonner la fortune prodigieuse de ses deux dernières filles. À sa mort, sa fortune fut évaluée à un million de livres.

Postérité[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Roglo 2012.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Académie de Marseille, Dictionnaire des marseillais, Edisud, Marseille, 2003 (ISBN 2-7449-0254-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article ;
  • Adrien Blés, Dictionnaire historique des rues de Marseille, Ed. Jeanne Laffitte, Marseille, 1989 (ISBN 2-86276-195-8) Document utilisé pour la rédaction de l’article ;