François Clément (religieux)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Clément.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Charles-Louis Clément.

Dom François Clément, bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, né à Bèze près de Dijon en 1714, mort à Paris en 1793.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il continua l'Histoire littéraire de la France de dom Rivet (XIe et XIIe volumes), ainsi que le Recueil des Historiens de France de dom Bouquet (XIIe et XIIIe volumes).

Il s'occupa de reviser et de compléter l'Art de vérifier les dates après J.-C, qu'avait publié Charles Clémencet en 1750 ; il donna cette nouvelle édition en 1770, 1 seul volume in-folio ; mais mécontent de ce travail, il le refondit tout entier et le porta à 3 volumes in-folio, qui parurent en 1783, 1784, 1787. Cet ouvrage, qui fait encore autorité au XIXe siècle en chronologie, est selon le Dictionnaire Bouillet un des plus beaux monuments du XVIIIe siècle.

Il a été réimprimé par Nicolas Viton de Saint-Allais, en 18 volumes in-8, 1818, et continué jusqu'au XIXe siècle par Jean-Baptiste-Pierre Courcelles et le marquis Fortia d'Urban, 15 volumes in-8, 1821-1833.

Dom Clément rédigeait un travail semblable sur l'Art de vérifier les dates avant J.-C., lorsqu'il fut frappé d'apoplexie. Ce 2e ouvrage a été publié, en 1820, 5 volumes in-8; il est moins estimé que le précédent. Dom Clément avait été nommé en 1785 associé de l'Académie des inscriptions.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.