François Bujon de l'Estang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français image illustrant la diplomatie
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française et la diplomatie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

François Étienne Vladimir Bujon de l'Estang, né le à Neuilly-sur-Seine, est un diplomate français, ambassadeur de France au Canada de 1988 à 1991 et ambassadeur de France aux États-Unis de 1995 à 2002, ancien vice-président de l'Institut Pasteur.

Il a été élevé à la dignité d'Ambassadeur de France le 9 avril 1999[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

François Bujon de l'Estang est diplômé de l'IEP de Paris et de la Harvard Business School, ancien élève de l'ENA.

Il a été chargé de mission au secrétariat général de la Présidence de la République de 1966 à 1969 auprès du Général de Gaulle, et conseiller diplomatique et de défense de Jacques Chirac, alors Premier ministre, entre 1986 et 1988.

Président de FBE International Consultants (société de conseil en stratégies internationales) de 1992 à 1995 puis de nouveau depuis 2003, il est aussi membre du conseil consultatif international du groupe Total, membre du comité de rédaction de la Revue des deux Mondes, vice-chairman de la French-American Foundation (New York), administrateur de la French-American Foundation (France) et président du Mona Bismarck American Center for art & culture (Paris, France).

Président (chairman) de Citigroup France de janvier 2003 à décembre 2010, senior international advisor de Citi France depuis janvier 2011 et membre du European advisory board de Citi.

Il est aussi membre du comité exécutif de la Commission Trilatérale[2].

Il est également, depuis septembre 2014, intervenant régulier de l'Esprit public, émission hebdomadaire diffusée sur France Culture et animée par Philippe Meyer.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]