François Briot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Foi, Espoir et Charité (v. 1600), Musée des Arts de Los-Angeles

François Briot (Damblain vers 1545-Montbéliard[1], ) est un orfèvre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maître de la Monnaie du comte Frédéric à Montbéliard (1586-1609), il lui gravera des pièces et des médailles. Considéré comme le plus grand potier d'étain de tous les temps, son célèbre bassin accompagnant son aiguière sont en exposition permanente au musée du Louvre.

Il est l'oncle de Nicolas Briot qui vit avec lui à Montbéliard à partir de 1601.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Bourg Vauthier", qui est indiqué comme le lieu de décès de François Briot, est un quartier de Montbéliard.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article[modifier | modifier le code]

  • De Richemond, « Le graveur lorrain François Briot », Bulletin historique et littéraire / Société de l'histoire du protestantisme français,‎ , p. 277-279 (lire en ligne)

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]