François Briand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Briand
Nom de naissance Briand
Naissance XVe siècle
Décès XVIe siècle (après 1525)
Activité principale
Poète, Maître régent
Auteur
Langue d’écriture français

François Briand est un poète français actif au XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

On ne sait pas grand-chose de la vie de Briand, il vécut au Mans au XVe siècle où il fut maître d’école[1] et maître des enfants du chœur à la cathédrale de Saint-Benoît du Mans de 1508 à 1525[2],[3]. Clerc, il avait également étudié le droit[3].

Ce poète du XVIe siècle est surtout connu comme l’auteur de « Noëls chantés »[1].

Il serait contemporain d’Ambroise Paré (1511-1590), puisque Briand en 1512 en signale la naissance et que juste retour des choses, Paré le désigne lui-même en tête de ses Œuvres publiées en 1585[1].

En 1512 sont imprimés, au Mans, un recueil musical et poétique : Les Noëls nouvaulx comprenant plusieurs morceaux à deux parties de François Briand, maistre des escolles de Sainct-Benoist en la cité du Mans [1] ; ainsi qu'un recueil de mystères (des pièces à sujet religieux), sous le titre de Quatre histoires par personnaiges sur quatre evangiles de l'Advent à jouer par les petits enfans les quatre dimanches dudit Advent[2]. En réalité, ces deux textes étaient certainement dans le même volume à l'origine.

Outre le fait d'être un des rares recueils qui comporte de la musique notée, il s'agirait en fait, de la toute première œuvre connue de musique imprimée en France[réf. nécessaire][1].

Néanmoins, l'unique exemplaire connu, signalé en 1904 par un érudit manceau, Henri Chardon, comme se trouvant à la bibliothèque municipale de Bourg-en-Bresse, n’a pu y être retrouvé, en dépit de tous les efforts des chercheurs[1]. Ledit H. Chardon réédita les oeuvres de François Briant en 1904 pour les noëls et 1906 pour les mystères, où une farce[3] qui resta célèbre, celle de l'Aveugle et de son vallet tort, est insérée[2]. Cette réédition est par ailleurs sujette à critique pour son manque de recul et des choix éditoriaux tranchés de la part de l'érudit[4].

En même temps qu'ils célèbrent la naissance du divin enfant, les noëls de Briand paraissent aussi saluer celle d'Ambroise Paré, dans un modeste logis du Bourg-Hersent, un faubourg de Laval[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Grand regret avoit eu Marie
  • Noël, Voici soulas, Voici toute liesse

« Tous les regrets qu'oncques furent au monde
Émoi, souci, ôtez-nous et tristesse,
Voici le jour où toute joie abonde,
Voici soulas[note 1], voici toute liesse. »

— Extrait de Noël, Voici soulas, Voici toute liesse.

  1. soulas = joie.
  2. En littérature[modifier | modifier le code]

    François Briand, du XVIe siècle, a fait l'objet d'un roman de son homonyme plus contemporain. Ce livre, intitulé Le poète oublié, a paru aux éditions Le Lys Bleu en 2018.

    Bibliographie[modifier | modifier le code]

    • Maurice Allem, Anthologie poétique française : XVIe siècle, t. I, Paris, Garnier-Flammarion, , 383 p.
    • Francois Briand, Noëls de 1512, éd. Henri Chardon, Paris, 1904.
    • Paul Éluard, La poésie du passé : de Philippe de Thaun (XIIe siècle) à Cyrano de Bergerac (XVIIe siècle). : Préface de P. Eluard. Seghers, Melior "La poésie française", , p. 645

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. a b c d e f et g « La musique dans le Maine à l'époque d'Ambroise Paré », sur poirierjm.free.fr (consulté le 21 décembre 2015).
    2. a b et c « François Briand | Arlima - Archives de littérature du Moyen Âge », sur www.arlima.net (consulté le 1er janvier 2020)
    3. a b et c Allem, p. 79.
    4. Ernest Langlois, « Quatre histoires par personnaiges sur quatre évangiles de l' Advent à jouer par les petits enfans les quatre dimenches dudit Advent, composeez par maistre François Briand, maistre des escolles de Saint-Benoist en la cité du Mans. Publiées par Henri Chardon », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 67, no 1,‎ , p. 292–293 (lire en ligne, consulté le 1er janvier 2020)

    Articles connexes[modifier | modifier le code]