François Bousquet (essayiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Bousquet
François Bousquet Academia Christiana.jpg
François Bousquet en 2018.
Fonction
Directeur
La Nouvelle Librairie
depuis
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

François Bousquet, né le à Paris, est un journaliste, essayiste et éditeur français. Classé par certains à l'extrême-droite, proche collaborateur de Patrick Buisson et d'Alain de Benoist, il est le rédacteur en chef d'Éléments depuis septembre 2017. Depuis juillet 2018, il dirige également La Nouvelle Librairie, dont il est le principal cofondateur, dans le 6e arrondissement de Paris.

Carrière intellectuelle[modifier | modifier le code]

Carrière journalistique[modifier | modifier le code]

François Bousquet a été éditeur-gérant des éditions L'Âge d'Homme de 1995 à 2002, aux côtés de Vladimir Dimitrijević, avec qui il partageait une même passion pour les littératures slaves.

Il a été journaliste pour divers magazines, dont Le Figaro Magazine, Valeurs actuelles et Le Spectacle du Monde.

Collaborateur de la revue Éléments depuis 2001, il en devient rédacteur en chef en septembre 2017[1].

En 2016, il devient l'animateur, puis l'un des chroniqueurs réguliers de l'émission Le + d'Éléments, sur TV Libertés[2]. Sur la même chaîne, il présente aussi Orages de papier depuis l'été 2019[3]. Depuis , il dirige en outre le Libre journal de la Nouvelle Droite sur Radio Courtoisie[4]. Il a, par ailleurs, participé à la réalisation de Ce monde ancien (2017) et d'Allez-y sans moi... (2017), deux films de Patrick Buisson réalisés par Guillaume Laidet.

Travaux littéraires[modifier | modifier le code]

En 2005, il consacre une biographie à l’écrivain pamphlétaire Jean-Edern Hallier, dont il fut le collaborateur en 1995 au Jean-Edern's Club sur Paris Première[5].

Proche d'Alain de Benoist, dont il a publié en 2001 aux éditions L’Âge d’Homme Dernière année. Notes pour conclure le siècle, il a parallèlement signé avec lui un livre d'entretiens, à mi-chemin de l'autobiographie et du bilan philosophique, Mémoire vive, paru en 2012 aux éditions de Fallois[6].

Familier de Jacques Vergès, il a préfacé son dernier livre, aux accents testamentaires, paru six mois avant son décès, en 2013, De mon propre aveu, aux éditions Pierre-Guillaume de Roux.

En 2017, il a fait paraître La Droite buissonnière, un essai consacré à Patrick Buisson et à la « droite hors-les-murs », nourri de conversations qu’il a menées avec l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy.

En janvier 2020, François Bousquet reçoit le Prix des Lecteurs et Amis de Présent pour son essai Courage ! Manuel de guérilla culturelle[7].

La Nouvelle Libraire[modifier | modifier le code]

En juillet 2018, il fonde La Nouvelle Librairie au 11 rue de Médicis dans le 6e arrondissement de Paris[8], à l'adresse de l'ancienne Nouvelle Librairie nationale, qui fut la librairie de l'Action française à partir de 1900 et que dirigea Georges Valois de 1912 à 1932.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Jean-Edern Hallier ou Le narcissique parfait, Paris, Albin Michel, 2005[9].
  • L'Idiot International : une anthologie (direction d'un ouvrage collectif), Paris, Albin Michel, 2005[10].
  • Réflexions d'un inhumaniste, entretiens de Jean-Claude Albert-Weil avec François Bousquet, Vevey, éditions Xenia, Paris, Les Belles Lettres diff., 2007[11].
  • Mémoire vive, entretiens avec Alain de Benoist, Bernard de Fallois, 2012[12].
  • « Putain » de Saint Foucault : archéologie d'un fétiche, éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2015[13].
  • La Droite buissonnière, Paris, Le Rocher, 2017[14].
  • Courage : manuel de guérilla culturelle, Paris, La Nouvelle Librairie, 2019 (ISBN 978-2-4914-4600-0).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L’annonce en est faite par le directeur de la rédaction Pascal Eysseric dans le numéro 168 en page 4.
  2. « Zoom d’été : À la rencontre de Francois Bousquet - TVL », sur www.tvlibertes.com (consulté le 8 août 2018).
  3. « Retrouvez-nous sur TV Libertés », Éléments, n° 179, juin 2019, p. 7.
  4. « François Bousquet, auteur sur Radio Courtoisie », sur Radio Courtoisie (consulté le 8 août 2018).
  5. « Jean-Edern Hallier. Édernité d’Edern - blog éléments », sur blogelements.typepad.fr (consulté le 8 août 2018)
  6. « Mémoire vive - Éditions de Fallois », sur Éditions de Fallois (consulté le 8 août 2018).
  7. Francis Bergeron, « Prix des lecteurs de Présent : Courage ! Manuel de guérilla culturelle, de François Bousquet, l’emporte à l’arraché », Présent,‎ (lire en ligne, consulté le 6 janvier 2020).
  8. Jérôme Dupuis, « Une librairie d'extrême droite à l'assaut du Quartier latin », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 octobre 2018).
  9. François Bousquet, Jean-Edern Hallier ou Le narcissique parfait, Paris, Albin Michel, 2005 (ISBN 978-2-226-15996-0).
  10. François Bousquet (direction d'un ouvrage collectif), L'Idiot International : une anthologie, Paris, Albin Michel, 2005 (ISBN 978-2-226-15199-5).
  11. Réflexions d'un inhumaniste, entretiens avec Jean-Claude Albert-Weil, Vevey, éditions Xenia, Paris, Les Belles Lettres diff., 2007 (ISBN 978-2-88892-020-5).
  12. Mémoire vive, entretiens d'Alain de Benoist avec François Bousquet, Bernard de Fallois, 2012 (ISBN 978-2877067935).
  13. François Bousquet,« Putain » de Saint Foucault : archéologie d'un fétiche, éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2015 (ISBN 978-2363711410) [présentation en ligne].
  14. François Bousquet, La Droite buissonnière, Paris, Éditions du Rocher, 2017 (ISBN 978-2-268-08989-8).

Liens externes[modifier | modifier le code]