François Bourlière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François Bourlière, né le à Roanne (Loire) et mort le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est un médecin et écologue français.

Esprit humaniste et curieux, il a poursuivi simultanément deux carrières, de gérontologue et d'écologue.

Le gérontologue[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

Travail pionnier et fondateur dans le domaine du vieillissement[modifier | modifier le code]

  • En 1955, il crée le centre de gérontologie de l'Association Claude-Bernard à l'hôpital Sainte-Périne dont il restera directeur jusqu'en 1983.
  • En 1967, il fonde la Fondation Nationale de Gérontologie.
  • En 1972, il fonde et dirige pendant huit ans la première Unité de recherches gérontologiques de l'INSERM U.118 en France. Elle se compose d'équipes qui travaillent sur trois axes de recherche du vieillissement : niveau cellulaire, niveau de l'organe et niveau comportementale.
  • Il fut le rédacteur en chef de la revue Gerontology (1971-1983), il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages (dont un précis de gérontologie) et de nombreux articles traitant de gérontologie.

L'écologue[modifier | modifier le code]

Grand ornithologiste, François Bourlière est aussi spécialiste des mammifères, entre autres des primates. Il est l'auteur de nombreux articles traitant d'écologie.

Décorations et titres[modifier | modifier le code]

Décorations officielles[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Vie et mœurs des mammifères : locomotion, alimentation, abri, protection, reproduction, migrations, vie sociale, écologie, Paris, Payot, coll. « Bibliothèque scientifique », 1951, 249 + [1] p. + VIII p. de pl.
  • Le monde des mammifères, Paris, Horizons de France, 1954, 221 p. + [16] f. de pl.
  • « Ordre des fissipèdes : systématique », dans P.-P. Grassé (dir.), Traité de Zoologie, t. XVII, fasc. 1, Paris, [Éditions Masson|Masson]], 1955, p. 215-278.
  • « Les mammifères domestiques » dans Andrée Tétry (dir.), Zoologie IV : Tétrapodes, Domaines faunistiques, Zoogéographie, Paris, Gallimard, Encyclopédie de la Pléiade, 1974, p. 1155-1169.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Binet et François Bourlière, Problèmes de physiologie comparée, 1948.
  2. Léon Binet et François Bourlière, Précis de gérontologie, Masson et Cie, Paris, 1955, 554 p.
  3. Mammalia - (1993) 57(4):Pages 649–652; Notice sur la vie et l’œuvre de François BOURLIÈRE (1913-1993).
  4. La Tour du Valat, Centre de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes.
  5. The Association for Tropical Biology & Conservation.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]