François Bœspflug

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Bœspflug
François Bœspflug par Claude Truong-Ngoc novembre 2016.jpg
François Bœspflug en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (74 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Ordre religieux

François Bœspflug, né en 1945, est un historien du christianisme et un historien de l'art chrétien, au Moyen Âge en particulier.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Bœspflug entre chez les dominicains depuis 1965[1], François Bœspflug est professeur émérite d’histoire des religions à la Faculté de théologie catholique de Strasbourg après y avoir enseigné de 1990 à 2013[1].

Après une thèse de doctorat consacrée à « Dieu dans l’art », soutenue en 1984, il publie de nombreux ouvrages sur l’iconographie chrétienne. Il est notamment spécialiste de l’iconographie de la Bible moralisée.

Il a été titulaire de la « chaire Benoît XVI » à Ratisbonne en 2013, et été membre de la direction littéraire des éditions du Cerf de 1982 à 1999.

Il quitte l’ordre des dominicain et la prêtrise pour se marier civilement en 2015. À sa demande, il est réduit à l’état laïc en 2018[1].

François Bœspflug qui dénonce le célibat des hommes d’Église[1], intervient régulièrement dans les médias sur les questions relatives à l’Église catholique, mais aussi plus généralement sur les représentations du divin dans toutes les religions.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le credo de Sienne, Paris, Le Cerf, 1985 (Prix Véga et Lods de Wegmann de l'Académie française).
  • Les "Très belles heures" de Jean de France, duc de Berry : un chef-d’œuvre au sortir du Moyen Âge, Paris, Le Cerf, 1998 (prix Eugène Carrière de l'Académie française).
  • La Trinité dans l'art d'Occident, 1400-1600 : Sept chefs-d’œuvre de la peinture, Presses universitaires de Strasbourg, 2000.
  • Dieu et ses images : une histoire de l'éternel dans l'art, Montrouge, Bayard, 2008.
  • La Pensée des images, entretiens avec Bérénice Levet, Montrouge, Bayard, 2011.
  • Sainte Anne : histoire et représentations, Paris, Le Louvre éditions, 2012.
  • Franc-parler : du christianisme dans la société d'aujourd'hui, Entretiens avec Evelyne Martini, Montrouge, Bayard, 2012.
  • Le prophète de l'Islam en images : un sujet tabou ?, Montrouge, Bayard, 2013.
  • Le regard du Christ dans l'art, Desclée-Mame, 2014.
  • Religion, les mots pour en parler (avec T. Legrand et A. L. Zwilling), Genève 2014.
  • Jésus a-t-il eu une vraie enfance ? L'art chrétien en procès, Cerf, 2015
  • Pourquoi j’ai quitté l'ordre… et comment il m’a quitté, éditions Jean-Claude Béhar, 2016
  • Cruxifixion - la crucifixion dans l'art, un sujet planétaire (avec Emanuela Fogliadini), Montrouge, Bayard, 2019.

Articles[modifier | modifier le code]

  • Avec Yolanta Zaluska, « La part de l’artiste dans la conception iconographique de la Bible moralisée. Quelques notations à partir du cycle des évangiles des exemplaires de Tolède et d’Oxford/Paris/Londres », dans Ars Graeca — Ars Latina. Mélanges Annie Rozyckiej Bryzek, Cracovie, Université Jagellone, 2001, p. 287-308.
  • Avec Yolanta Zaluska, « Les évangiles dans la Bible moralisée et le Diatessaron latin », dans Magistro et amico, Mélanges offerts à Lech Kalinowski, Cracovie, Université Jagellone, 2002, p. 427-445.
  • Avec Yolanta Zaluska, « Les sacrements dans la Bible moralisée au XIIIe siècle », dans C. Hediger (éd.), “Tout le temps du veneour est sanz oyseuseté”, Mélanges offerts à Yves Christe pour son 65e anniversaire par ses amis, ses collègues, ses élèves, Turnhout, Brepols, 2005, p. 249-290.
  • Avec Yolanta Zaluska, « Les premiers portraits de saint Dominique. Prêtres, évêques, moines et mendiants dans la Bible moralisée de Tolède (vers 1220-1234) », dans G. Jurkowlaniec (éd.), "Artem quaevis alit terra". Studia professori Piotr Skubiszewski anno aetatis suae septuagesimo quinto oblata, Varsovie, 2006, p. 119-139.
  • Avec Yolanta Zaluska, et A.Fernandez, « Le cycle de la Cène dans la Bible moralisée au XIIIe siècle », dans Nicole Bériou, Béatrice Caseau, Dominique Rigaux, Pratiques de l’eucharistie dans les Églises d’Orient et d’Occident (Antiquité et Moyen Âge), Paris, Institut d’Études Augustiniennes, 2009, p. 79-124.
  • « Le Créateur au compas. Deus geometra dans l’art d’Occident (IXe – XIXe siècle) », dans La misura / Measuring, Micrologus, t. 19, 2011, p. 113-130.
  • Avec Yolanta Zaluska, « Le Nouveau Testament (moins l’Apocalypse) dans la Bible de Saint Louis », dans La Bible de Saint Louis, op. cit. (supra, note 10), 2013, p. 365-471.
  • « Notes sur un parcours iconographiques », dans Le magazine littéraire, avril 2017, no 578, p. 75.

Participations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]