François-Marin Fleutot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fleutot.
François-Marin Fleutot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
Nationalité
Activité
EssayisteVoir et modifier les données sur Wikidata

François-Marin Fleutot (né en à Paris) est un essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

François-Marin Fleutot participe à la fondation avec Gérard Leclerc, Yvan Aumont, Bertrand Renouvin, George-Paul Wagner, Yves Lemaignen, Yolande de Prunelé, etc., de la Nouvelle Action française (NAF)[1]. Il se définit comme « royaliste libertaire », et est classé parmi les « maorassiens »[1]. En 1970, il est condamné à deux mois de prison[2],[3]. Il quitte ce mouvement en 1976 et fonde les éditions de l'Opale[4], ou il publie des pièces de Théâtre (Athol Fugard, Ernst Toller, etc) des essais (Richard Wagner, Cyrano de Bergerac, Georges Sand, etc) des romans (Bernard Lhôte, Jean Sarrochi, Barbillon, etc), une revue Girandole et des rééditions comme les Cahiers du Cercle Proudhon (1976) préface de Pierre Andreu, Raison garder et le livre de Philippe Vimeux le Comte de Paris ou la passion du présent.

Il a dirigé la collection « Franc-jeu » aux éditions Boxidi (à partir de 1994)[5], et fonde (1996) avec Bernard Lhôte, Christian Franchet d'Esperey, Jean-Francois Asselin, Hervé Simon, Olivier Rigoir, Gérard Guillaume, Philippe Delaroche, etc., La compagnie d'Artagnan et Planchet qui publie la Dépêche de la Compagnie d'Artagnan et Planchet- Franche-contrée[6].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Avec Patrick Louis, Les Royalistes. Enquête sur les amis du roi aujourd'hui, Paris, Albin Michel, 1988 (notice BnF no FRBNF34998883).
  • Apostrophes sur les origines du royaume de France, Boulogne, Boxidi, 1996 (notice BnF no FRBNF36158886).
  • Des royalistes dans la Résistance, Paris, Flammarion, 2000 (notice BnF no FRBNF37628158).
  • Les Mythes du Seigneur des anneaux, Monaco, Le Rocher, 2003 (notice BnF no FRBNF39096765).
  • Voter Pétain ? Députés et sénateurs sous la Collaboration, 1940-1944, Paris, Pygmalion, 2015 (notice BnF no FRBNF44272526)[7].

Dans la collection L'esprit de Résistance, Compagnie d'Artagnan :

  • Le soixantième anniversaire de la mort du capitaine Honoré d'Estienne d'Orves, 2001 (notice BnF no FRBNF39086770).
  • Allocution du 11 novembre 2001 - Le maréchal Louis-Hubert Lyautey, 2001 (notice BnF no FRBNF39086777).
  • La révolution clovisienne ou La naissance de la souveraineté française, 2002 (notice BnF no FRBNF39086791).
  • La mort de l'homme libre Louis XVI.
  • Vive Henri, Vive Henri IV, histoire d'une chanson populaire du XVIe au XXIe siècle.
  • Chants, chansons ballades et complaintes pour la Société des Amis du Roi, 2014.
  • Jacques Renouvin, esquisse biographique, 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]