François-Louis Parisel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François-Louis Parisel
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 35 ans)
NewarkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Faculté de pharmacie de Paris (doctorat) (jusqu'au )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de
Conflit
Condamnation

François Louis Parisel, né le [1] à La Guillotière[2] et mort le aux Newark, New Jersey aux États-Unis, est une personnalité de la Commune de Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un fabricant de produits chimiques, il soutient à l'École supérieure de Pharmacie de Paris une thèse traitant De l'acide phénique au point de vue pharmaceutique le [3]. Il s'installe comme médecin et pharmacien dans le 15e arrondissement et vient en aide aux classes populaires de son quartier.

Pendant le siège de Paris par les Allemands (-), il est nommé délégué au Comité central républicain des Vingt arrondissements. Le , il est élu au Conseil de la Commune par le 7e arrondissement ; il siège à la commission des Subsistances puis à la Délégation scientifique.

Après la Semaine sanglante, il se réfugie à Londres puis aux États-Unis. En , il est condamné à mort par contumace par le Conseil de Guerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives municipales de Lyon, état-civil numérisé de La Guillotière, acte de naissance no 795 de l'année 1841, image 135 de la numérisation.
  2. Qui était alors une commune détachée de Lyon.
  3. B.N.F., Catalogue collectif de France, cote p. 5293-1866-3.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notices biographiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]