François-Jean Wyns de Raucourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wyns (homonymie).
François-Jean Wyns de Raucourt
Wijns de Raucour
Wijns de Raucour
Fonctions
Échevin de Bruxelles
Bourgmestre de Bruxelles
Vice-président du Sénat
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bruxelles
Date de décès (à 77 ans)
Lieu de décès Bruxelles
Nationalité belge
Parti politique libéral

François-Jean Wyns de Raucourt (ou Raucour) né à Bruxelles le 6 novembre 1779 et décédé le 4 janvier 1857, est un avocat, homme politique libéral belge, et bourgmestre de Bruxelles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat de formation, il fut échevin de Bruxelles puis bourgmestre de cette ville de 1840 à 1848.

Il fut également membre du conseil provincial du Brabant et parlementaire ainsi que membre du conseil supérieur de l'École centrale du commerce et de l'industrie[1].

Il était franc-maçon, membre de la loge "Les Amis philanthropes" du Grand Orient de Belgique, à Bruxelles.

Il figure dans la liste des fondateurs de l'Université libre de Bruxelles[2].

Son monument funéraire est toujours visible au Cimetière de Laeken où l'on peut lire l'épitaphe suivante transcrite par Cecilia Vandervelde : « François Jean Chevalier WYNS de RAUCOURT. Ancien Bourgmestre de Bruxelles. Vice-Président du Sénat. Né à Bruxelles le 6 9bre 1779 y décédé le 4 janvier 1857 »[3]. Le buste est de Guillaume Geefs.

Son épouse, née Henriette Jeanne Françoise Josèphe van Trier de Haut Bierghe, a fait un don de 8 000 francs au "refuge des vieillards aux Ursulines" de Bruxelles en 1855. Elle est morte le 1er juillet, en cette même année, en son château de campagne de Forest. Après le décès du couple, le château passa à leur neveu le sénateur Joseph Emmanuel Jérôme Zaman.

Variantes orthographiques[modifier | modifier le code]

Les sources divergent entre « Raucourt » et « Raucour »

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Almanach Royal et du Commerce de Belgique pour l’an M DCCC XXX VIII, présenté à Sa Majesté, Bruxelles, Imprimerie Balleroy, 1838 : « ECOLE CENTRALE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE, Rue Royale Neuve, 53. Conseil supérieur, MM.Le baron de Stassart, président du sénat et gouverneur du Brabant. Engler, sénateur. Desmaisières, représentant. Le comte Ferd. Meeus, représentant, directeur de la société générale pour favoriser l'industrie et de la société de commerce. Coghen, représentant et directeur de la société Nationale. Zoude, représentant. Rouppe, Bourgmestre de Bruxelles. Wyns, membre du conseil provincial du Brabant. Dindal, membre du conseil provincial du Brabant. Van Dievoet, avocat à Bruxelles ».
  2. Léon Vanderkindere, "Liste des Fondateurs", dans : L'université de Bruxelles 1834-1884. Notice historique, Bruxelles (P. Weissenbruch), 1884 : "Wyns de Raucour (chevalier). Place de Louvain".
  3. Cecilia Vandervelde, Les champs de repos de la région bruxelloise, Bruxelles, 1997, p. 447. Elle donne la graphie « Raucourt », toutefois dans le même livre p. 477, elle reprend la même tombe et écrit : « S. pel. 6 chem. 17 N. 87 A. 1855. Concession du chevalier WYNS de RAUCOUR », sans T final.

Liens internes[modifier | modifier le code]