François-Constant Uzureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François-Constant Uzureau
Description de cette image, également commentée ci-après
François Uzureau vers 1920
Naissance
La Jumellière (Maine-et-Loire)
Décès (à 81 ans)
Angers (Maine-et-Loire)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession
Autres activités
historien, professeur

François-Constant Uzureau, né le à La Jumellière (Maine-et-Loire) et mort le à Angers (Maine-et-Loire), est un prêtre catholique, chanoine, historien spécialiste de la guerre de Vendée.

Biographie[modifier | modifier le code]

François-Constant Uzureau est le fils de François Uzureau (1837-1921) et de Joséphine Fremondière (1845-1930)[1].

Il est ordonné prêtre le , aumônier du Champs des martyrs d’Avrillé et en 1902 de la prison d’Angers. Professeur à l’école des hautes études de Saint-Aubin d’Angers.

Cet infatigable dépouilleur d'archives a produit pendant près d'un demi-siècle une somme considérable de publications, des livres mais aussi des articles, dont un grand nombre ont paru dans les deux revues qu'il a fondées. Il est, avec Célestin Port, l'un des premiers à consulter les sources relatives aux Guerres de Vendée, son sujet de prédilection, aux Archives départementales du Maine-et-Loire.

Il est fondateur et directeur des revues l’Anjou Historique[2] et Andegaviana[3],[4], il a publié soixante-dix ouvrages[5], la plus grande partie sur le sujet des persécutions révolutionnaires pendant la guerre de Vendée.

Publications[modifier | modifier le code]

François Uzureau a écrit quelques articles pour le bulletin de la société des sciences, lettres et arts de Cholet (SLA)[6], dont :

  • L'évêque de La Rochelle et les paroisses angevines de ce diocèse 1739-1740 (1907, pages 344 à 364 et 1908, pages 43 à 63) ;
  • Les élections des administrateurs du district de Cholet - juin 1790 (1912, pages 173 à 190) ;
  • Les députés angevins et leurs commettants - 1789 (1913, pages 29 à 42) ;
  • Les paroisses angevines du doyenné de Saint-Laurent-sur-Sèvre en 1662 (1923, pages 83 à 95) :
  • La Vendée angevine après le 18 fructidor (1924, pages 75 à 85) ;
  • Le clergé de Chemillé pendant la Révolution (1925, pages 57 à 82) ;
  • Le bienheureux Noël Pinot (1926, pages 79 à 106).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire historique de Maine-et-Loire, Célestin Port. Uzureau (Chanoine François-Constant) version révisée (UC-UZU) 1996[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « AD49 -Jumelliere (La) - Naissances 1861-1870 - 31 octobre 1866, p.49 », sur archives49.f
  2. Uzureau, François (1866-1948), L'Anjou historique, Lachèse & cie (Angers), (lire en ligne)
  3. Uzureau, François (1866-1948), L'Anjou historique, Lachèse & cie (Angers), (lire en ligne), p. 12
  4. « Notice descriptive - Périodiques historiques : état des collections, petits formats Andegaviana », sur vendee.fr
  5. « François Uzureau (1866-1948) », sur bnf.fr
  6. Société des Scienes, Lettres et Arts de Cholet et de sa Région, Tables analytiques générales, Cholet, Atelier d'animation ville de Cholet, , 192 p., p. 52
  7. Célestin Port, Dictionnaire historique de Maine-et-Loire, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]