François-Alexandre Desprez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desprez.
François-Alexandre Desprez
Buste en marbre blanc réalisé en 1833 par Louis Jehotte
Buste en marbre blanc réalisé en 1833 par Louis Jehotte

Naissance
Amiens (Somme)
Décès (à 54 ans)
Bruxelles
Origine Drapeau de la France France
Arme Génie
Grade Général de division
Années de service -1833
Distinctions Grand-croix de la Légion d'honneur
Grand-croix de l’ordre de Léopold

François-Alexandre Desprez, né à Amiens le et mort à Bruxelles le , est un général de division du Premier Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

À sa sortie de l’école polytechnique, Desprez est classé dans l’arme du génie et débute par les campagnes d’Ulm et d’Austerlitz. Après avoir été aide de camp du roi Joseph, pendant que ce prince occupait le trône de Naples, il assiste au siège de Gaète où il se distingue, puis il passe en Espagne et prend part à toutes les opérations des Français, notamment aux deux sièges de Badajoz et à celui de Saragosse. Il est promu colonel le 25 décembre 1809.

Chargé en 1812, par le roi Joseph d’aller rendre compte à l’empereur Napoléon de l’état des choses en Espagne, il traverse toute l’Europe et arrive au quartier général français la veille de la bataille de la Moskowa, à laquelle il assiste. Il prend part à tous les combats de la retraite de Russie. Il est promu général de brigade le 15 avril 1813.

Sous la Restauration, il est fait grand officier de la Légion d'honneur le 1er mai 1821, et il est chargé de l’organisation du corps d’état-major, puis il fait la campagne de 1823 en Espagne. Il est élevé au grade de lieutenant-général le 22 mai 1825. Il remplit les fonctions de major-général de l’armée qui fait la соnquête d’Alger, lorsque la Révolution de 1830 renverse Charles X.

Lorsque en 1831, le gouvernement belge fait appel à des officiers étrangers pour coopérer à la réorganisation de son armée, le lieutenant-général Desprez accepte la mission que lui offre le roi Léopold 1er, de contribuer à donner à l’armée belge la cohésion que sa récente formation n’a encore pu lui donner. Desprez s’acquitte de cette tâche avec un dévouement désintéressé et emporte dans sa mort prématurée, les regrets de toute l’armée belge. Il est nommé grand-croix de la Légion d'honneur en 1833.

À son inhumation au cimetière de Laeken, le roi Leopold fait déposer sur son cercueil les insignes de grand-croix de l’ordre de Léopold.

Sa fille Jeanne Louise Marie épousa le duc Napoléon-Hector Soult de Dalmatie.

Sources[modifier | modifier le code]