François-Émile Ehrmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François-Émile Ehrmann
Image dans Infobox.
Portrait de François-Émile Ehrmann dans Une famille de républicains fouriéristes, les Milliet, ouvrage de Paul Milliet paru en 1915.
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement
Distinctions

François-Émile Ehrmann, né à Strasbourg le et mort à Paris (6e arrondissement) le [1], est un peintre, graveur et décorateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut d'abord élève de Théophile Schuler (1821-1878) puis de Charles Gleyre. Il a réalisé plusieurs panneaux décoratifs pour la bibliothèque nationale Mazarine à Paris et des projets de tapisseries.

Il est le cousin de l'avocat Alphonse Grün.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris acte de décès no 573, vue 13 / 31
  2. « Oedipe et le Sphinx », sur www.pop.culture.gouv.fr (consulté le )
  3. « Persée délivrant Andromède - Site de la culture dans le département de l'Allier », sur www.culture.allier.fr (consulté le )
  4. Antoine Lavastre, « Vercingétorix appelant les Gaulois à la défense d’Alaise par Ehrmann ou le roman national illustré. », sur Coupe-File Art, (consulté le )
  5. Une famille de républicains fouriéristes : les Milliet, t. 1, Paris, M. Giard et E. Brière, (BNF 34211467), p. 252, lire en ligne sur Gallica.
  6. « Vercingétorix : un héros sans visage ? », Archéologia,‎ , p. 9
  7. « Vercingétorix....Quel héros par Toutatis ! », sur Archives départementales du Puy-de-Dôme
  8. « Oedipe et le Sphinx », sur Plateforme Ouverte du Patrimoine
  9. « Henri II de Montmorency et Marie Félicie des Ursins », sur Collection du Centre national des arts plastiques

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]