Fraissinet-de-Lozère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fraissinet.
Fraissinet-de-Lozère
Vue générale de Rûnes.
Vue générale de Rûnes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Lozère
Arrondissement Florac
Canton Saint-Étienne-du-Valdonnez
Code postal 48220
Code commune 48066
Démographie
Gentilé Fraissinetels
Population 228 hab. (2013)
Densité 5,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 22′ 31″ nord, 3° 42′ 05″ est
Altitude Min. 669 m
Max. 1 699 m
Superficie 38,58 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte administrative de Lozère
City locator 15.svg
Fraissinet-de-Lozère

Géolocalisation sur la carte : Lozère

Voir sur la carte topographique de Lozère
City locator 15.svg
Fraissinet-de-Lozère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Fraissinet-de-Lozère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Fraissinet-de-Lozère

Fraissinet-de-Lozère est une ancienne commune française, située dans le département de la Lozère en région Occitanie, devenue, le , une commune déléguée de la commune nouvelle de Pont-de-Montvert-Sud-Mont-Lozère. Ses habitants sont appelés les Fraissinetels.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la rivière Rûnes.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la révocation de l'édit de Nantes en 1685 par l'édit de Fontainebleau, certains Fraissinetels choisirent l'exil en Angleterre ou en Hollande. Ils gardèrent des contacts avec leur famille, même pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697). Ils parvinrent à maintenir des réseaux permettant la circulation d'hommes, d'argent et d'informations entre les Cévennes et Rotterdam. Un récit de la Bataille de la Hougue (1692) élaboré par la propagande hollandaise, très critique envers Louis XIV, fut ainsi conservé par les chefs de la famille Rouvière, des notables de la communauté villageoise, ce qui pourrait indiquer que les nouveaux convertis ne soutenaient pas le souverain[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires de Fraissinet-de-Lozère
Période Identité Étiquette Qualité
2001 décembre 2015 Jean-Pierre Allier PS  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 228 habitants, en augmentation de 3,17 % par rapport à 2008 (Lozère : -1,05 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
680 725 812 829 883 696 837 816 834
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
831 714 713 684 704 770 797 718 722
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
681 690 628 525 503 483 438 310 261
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2013
265 219 213 214 199 190 216 229 228
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La cascade de Rûnes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ghislain Baury, La dynastie Rouvière de Fraissinet-de-Lozère : Les élites villageoises dans les Cévennes protestantes d'après un fonds d’archives inédit (1403-1908), Sète, Nouvelles Presses du Languedoc, (présentation en ligne)
  • Stéphane Haffemayer et Ghislain Baury, La bataille de La Hougue, de la Hollande aux Cévennes (1692) : Des galères méditerranéennes aux rivages normands. Recueil d'études en hommage à André Zysberg, Caen, CRHQ, coll. « Cahier des Annales de Normandie » (no 36), , p. 507-525

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stéphane Haffemayer et Ghislain Baury, "La bataille de La Hougue, de la Hollande aux Cévennes (1692)", Des galères méditerranéennes aux rivages normands. Recueil d'études en hommage à André Zysberg, (Cahier des Annales de Normandie, 36) Caen, CRHQ, 2011, p. 507-525.
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :