Frahan (Bouillon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frahan.
Frahan
Panorama sur Frahan et la boucle de la Semois
Panorama sur Frahan et la boucle de la Semois
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Neufchâteau
Commune Bouillon
Code postal 6830
Zone téléphonique 061
Démographie
Gentilé Frahan(n)ais(e)
ou Frauhinot(te) (dial.)
Géographie
Coordonnées 49° 50′ nord, 5° 00′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Frahan

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Frahan

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Frahan

Frahan (wallon : Frôhan) est un hameau belge de l'ancienne commune de Rochehaut, situé sur le territoire de la ville de Bouillon dans la province de Luxembourg en Région wallonne.

Ce joli hameau qui fut autrefois célèbre pour ses plantations de tabac et ses séchoirs que l'on peut encore apercevoir, est situé dans un cadre de verdure exceptionnel, au milieu d’une boucle de la Semois entourée de crêtes boisées. Vu du balcon de Rochehaut, il est l'un des panoramas les plus connus de Belgique

Histoire[modifier | modifier le code]

Lorsque l'ancien duché de Bouillon fut réuni à la France, Frahan est affecté au canton de Bouillon, avec le statut de commune, par le décret du 4 brumaire an IV modifié par le Conseil des Cinq-Cents, le 26 fructidor an IV[1].

Cette commune fut affectée au Royaume des Pays-Bas par le Traité de Paris (1815).

En 1858, un projet de loi est soumis, qui a pour objet de former une nouvelle commune sous le nom de Rochehaut, formée des sections de Rochehaut et de Laviot faisant alors partie de la commune de Vivy et de la section de Frahan appartenant alors à la commune de Corbion[2].

Panorama de Frahan pris de Rochehaut

Références[modifier | modifier le code]

  1. Conseil des Cinq-Cents, suite de la séance du 26 fructidor an IV, dans le Journal des débats et des décrets, n°320, p.395 [1]
  2. Recueil des pièces imprimées par ordre de la Chambre des Représentants, session 1857-1858, tome 4(n°180-263), Bruxelles, 1858, rapport n° 223 du 1er juin 1858 [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]