Fragnes-La Loyère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fragnes-La Loyère
Fragnes-La Loyère
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Arrondissement Chalon-sur-Saône
Canton Chalon-sur-Saône-1
Intercommunalité Le grand Chalon
Maire
Mandat
Alain Gaudray
2016-2020
Code postal 71530
Code commune 71204
Démographie
Population
municipale
1 477 hab. (2015)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 50′ 06″ nord, 4° 50′ 49″ est
Altitude Min. 177 m
Max. 204 m
Superficie 9,63 km2

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fragnes-La Loyère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fragnes-La Loyère
Liens
Site web fragneslaloyere.fr

Fragnes-La Loyère est, depuis le , une commune nouvelle française située dans le département de Saône-et-Loire, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Fontaines Lessard-le-National Rose des vents
Farges-lès-Chalon N Virey-le-Grand
O    Fragnes-La Loyère    E
S
Champforgeuil Chalon-sur-Saône Crissey

Accès et transports[modifier | modifier le code]

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

C'est un climat tempéré à légère tendance continentale avec des étés chauds et des hivers froids[1], avec une amplitude thermique assez importante entre ces deux saisons. Les précipitations sont assez hétérogène sur l'année, avec un mois de mai le plus pluvieux de l'année. Le vent qui souffle une partie de l'année est la bise.

Valeurs climatiques de Dijon et Mâcon, car cette commune est située entre ces deux villes.

Dijon

Pour la ville de Dijon (316 m), les valeurs climatiques jusqu'à 1990 :

Relevés Dijon ????-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −1 0,1 2,2 5 8,7 12 14,1 13,7 10,9 7,2 2,5 −0,2 6,3
Température moyenne (°C) 1,6 3,6 6,5 9,8 13,7 17,2 19,7 19,1 16,1 11,3 5,6 2,3 10,5
Température maximale moyenne (°C) 4,2 7 10,8 14,7 18,7 22,4 25,3 24,5 21,3 15,5 8,6 4,8 14,8
Précipitations (mm) 49,2 52,5 52,8 52,2 86,3 62,4 51 65,4 66,6 57,6 64,2 62 732,2
Source : Infoclimat : Dijon (????-1990)[2]


Mâcon

Pour la ville de Mâcon (216 m), les valeurs climatiques de 1961 à 1990 :

Relevés Mâcon 1961-1990
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −0,6 0,7 2,5 5,2 8,9 12,3 12,4 13,9 11,1 7,5 2,9 0,1 6,6
Température moyenne (°C) 2,1 4 6,8 10 13,9 17,5 20,1 19,4 16,4 11,7 6 2,7 10,9
Température maximale moyenne (°C) 4,9 7,3 11,1 14,8 18,9 22,8 25,7 24,9 21,7 15,9 9,1 5,3 15,2
Précipitations (mm) 66,3 60,9 58,7 69,4 85,9 74,7 58,1 77,1 75,7 71,7 72,7 70,4 841,4
Source : Infoclimat : Mâcon (1961-1990)[3]


Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est formé par ceux de deux anciennes communes qui la composent.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créée par un arrêté préfectoral du 10 décembre 2015, elle est issue du regroupement des communes de Fragnes et La Loyère, qui ont décidé de ne pas opter pour le statut des communes déléguées[4]. Son chef-lieu est fixé à Fragnes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Jusqu'aux élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de l'ensemble des conseillers municipaux des anciennes communes[4]. Alain Gaudray (ancien maire de Fragnes) a été élu début 2016 par le conseil municipal de la commune nouvelle par 22 voix pour et 2 abstentions. L'ancien maire de La Loyère Fabrice Hohweiller devient alors 1er adjoint de la commune nouvelle.

Quelques mois plus tard suite à de très nombreuses démissions de ce conseil municipal[5], de nouvelle élections sont organisés. Elles ont eu lieu le dimanche 26 juin 2016 et voient la liste d'Alain Gaudray l'emporter avec 76 % des voix (17 élus) contre 24 % à la liste de Fabienne Paris (2 élus)[6].

Le 2 juillet 2016 Alain Gaudray est réélu maire de la commune nouvelle de Fragnes-La Loyère et se succède à lui-même après une période de vacance de deux mois[7],[8].

Listes des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
janvier 2016[9] en cours
(au 2 mai 2018)
Alain Gaudray SE Ex-maire de Fragnes (2014 → 2015)

Canton et intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune se trouve dans l'arrondissement de Chalon-sur-Saône du département de Saône-et-Loire, et le canton de Chalon-sur-Saône-1[10].

La commune est membre depuis sa création de la communauté d'agglomération Le Grand Chalon[10].

Instance judiciaire et administrative[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Fragnes
(siège)
71204 CA Chalon - Val de Bourgogne 3,86 1 024 (2013) 265
La Loyère 71265 CA Chalon - Val de Bourgogne 5,77 436 (2013) 76

Pyramides des âges[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Associations[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Dominé : Le vin, « La Bourgogne », p. 181.
  2. Archives climatologiques mensuelles - Dijon (????-1990) Consulté le 17 décembre 2008
  3. Archives climatologiques mensuelles - Mâcon (1961-1990) Consulté le 17 décembre 2008
  4. a et b « recueil des actes administratifs de Saône-et-Loire »
  5. Laurent Guillaumé, « Démission du maire… et vague de démissions sans précédent au conseil municipal de Fragnes-La Loyère », Info Chalons.com,‎ (lire en ligne).
  6. Le Journal de Saône-et-Loire, 27 juin 2016, Actu Chalonnais, Fragnes-La Loyère (Election municipale) : Alain Gaudrey gagne sa légitimité, p.  49
  7. Lionel Janin, « Alain Gaudray : « Je suis conforté dans mes valeurs » : Il devrait être élu maire du nouveau conseil municipal ce samedi. Alain Gaudray revient sur cette élection pas comme les autres », Le Journal de Saône-et-Loire, édition de Chalon,‎ (lire en ligne).
  8. Claude Picard, « Alain Gaudray, de nouveau maire : Le nouveau conseil municipal de la récente commune Fragnes-La Loyère s’est réuni samedi matin pour élire le maire et les adjoints », Le Journal de Saône-et-Loire, édition de Chalon,‎ (lire en ligne).
  9. « Alain Gaudray, premier maire de la commune nouvelle », Le Journal de Saône-et-Loire, édition de Chalon,‎ (lire en ligne).
  10. a et b « Commune de Fragnes-La Loyère (71204) », Géographie administrative et d'étude, INSEE, (consulté le 23 juillet 2017).