Frédérique Ries

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Frédérique Ries
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
Élection 13 juin 2004
Réélection 7 juin 2009
25 mai 2014
Législature 6e, 7e et 8e
Groupe politique ADLE
Élection 13 juin 1999
Législature 5e
Groupe politique ELDR
Secrétaire d'État aux Affaires européennes et aux Affaires étrangères
Gouvernement Verhofstadt II
Prédécesseur Jacques Simonet
Successeur Didier Donfut
Biographie
Nom de naissance Frédérique J.J. Ries
Date de naissance
Lieu de naissance Balen
Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité Belge
Parti politique Mouvement réformateur
Diplômée de Université de Liège
Profession Femme politique
Productrice
Présentatrice télé

Frédérique J.J. Ries, née le à Balen, est une femme politique belge francophone, membre du MR.

Avant de se lancer en politique, elle était connue du grand public comme présentatrice du JT de RTL-TVI.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est candidate en sciences économiques et licenciée en journalisme de l'Université de Liège en 1981.

Elle fut directrice commerciale de radio FM56 de 1981 à 1984. En 1984, elle est engagée chez RTL, d'abord à Luxembourg comme productrice et présentatrice (Radio Télévision Luxembourg) de 1984 à 1987, ensuite à Bruxelles où elle assure l'édition et la présentation du Journal télévisé de RTL-TVI de 1987 à 1998. En 1998, elle est licenciée de la chaîne privée à la suite de divergences avec sa hiérarchie.

Approchée par Louis Michel, à l'époque président du PRL, elle se lance en politique et une place lui est proposée comme candidate pour les élections européennes de 1999 lors desquelles elle est élue. Elle s'occupe alors tout particulièrement de la santé, de l'environnement et de la sécurité alimentaire. En février 2004, elle accepte, à la demande de son parti, le poste de secrétaire d'État aux Affaires européennes au sein du Gouvernement Verhofstadt II en remplacement de Jacques Simonet rappelé comme ministre président de la Région bruxelloise. Elle n'a occupé ce poste que quatre mois avant de retourner, après un remaniement ministériel, au Parlement européen où elle a été réélue en juin 2004. Elle l'a de nouveau été en juin 2009 (elle a alors recueilli plus de 116 000 voix de préférence, réalisant ainsi le 5e score francophone tous partis confondus) et en mai 2014 (avec 146 076 voix de préférence).

Politique[modifier | modifier le code]

Elle est membre de la commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire et de la délégation[1] du Parlement européen pour les relations avec Israël. Elle est aussi membre suppléante des commissions du commerce internationale et du contrôle budgétaire.

Frédérique Ries était rapporteur pour le Parlement européen sur la directive OGM en 2014, modification de la directive de 2001 en ce qui concerne la possibilité pour les Etats membres de restreindre ou d'interdire la culture d'OGM sur leur territoire.[2]

En janvier 2016, elle s'oppose au rapprochement politique du politicien et humoriste Beppe Grillo et les partis néo-libéraux.

En mai 2018, elle devient rapporteur pour le Parlement européen sur la mise en oeuvre de la directive Ecoconception, un concept écologique qui a pour but de réduire les incidences négatives sur l'environment tout au long du cycle de vie du produit.

En mars 2018, elle est nommée Vice-Présidente de la commission spéciale sur la procédure d'autorisation des pesticides par l'Union européenne.[3] Elle est aussi rapporteur fictif pour le groupe ALDE du rapport "PEST" qui rend compte des conclusions de cette commission spéciale.

Le 7 mai 2018, la députée européenne est désignée rapporteur sur la proposition de directive visant la réduction de l'incidence sur l'environnement de certains produits plastiques.[4] Le début de l'épopée du rapport dit "Plastiques à usage unique" qui cible principalement les plastiques jetables pour lesquelles de alternatives existent déjà. Il s'agit de 10 des articles en plastique jetable (assiettes, couverts, pailles, touillettes, tiges de ballons, cotons-tige) les plus retrouvés sur les plages, qui ajoutés au matériel de pêche représentent 70% des déchets marins. Le rapport RIES voté à 571 voix pour et 53 contre en plénière du Parlement européen le 24 octobre 2018 constitue la base pour les négociations de trilogue avec le Conseil de l'UE.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Accueil | Israël | Délégations | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 10 octobre 2017)
  2. « Frédérique RIES | Activités parlementaires | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 30 octobre 2018)
  3. « Frédérique Ries (MR) nommée vice-présidente pour la commission spéciale sur les pesticides du Parlement européen », sudinfo.be,‎ (lire en ligne)
  4. « Frédérique RIES | Activités parlementaires | Députés | Parlement européen », sur www.europarl.europa.eu (consulté le 30 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]