Frédérique Perler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frédérique Perler
Illustration.
Fonctions
Maire de Genève
En fonction depuis le
(5 mois et 29 jours)
Prédécesseur Sami Kanaan
Conseillère administrative de Genève
En fonction depuis le
(1 an, 5 mois et 29 jours)
Élection 5 avril 2020
Prédécesseur Rémy Pagani
Vice-présidente des Verts genevois

(4 ans et 4 mois)
Président Nicolas Walder
Députée au Grand Conseil du canton de Genève

(6 ans, 6 mois et 28 jours)
Législature 1re et 2e
Successeur Boris Calame
Conseillère municipale de Genève

(10 ans, 5 mois et 6 jours)
Législature 2003-2007, 2007-2011, 2011-2015
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Bâle (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Les Verts
Diplômée de Université de Genève
Institut des études sociales de Genève
Profession Assistante sociale

Frédérique Perler
Conseillers administratifs de Genève
Maires de Genève

Frédérique Perler, née le à Bâle, est une personnalité politique genevoise, membre des Verts. Elle est conseillère administrative (exécutif) de la ville de Genève depuis le , à la tête du département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité. Elle est également maire de Genève depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédérique Perler naît le [1] à Bâle, d'un père vaudois et d'une mère française[2].

Elle emménage à Genève en 1967, à la suite du divorce de ses parents. Sa mère travaille dans le domaine de l'informatique, dans l'usine automobile Fiat. Elle obtient un diplôme d'assistante sociale à l'Institut des études sociales de Genève au début des années 1980, où elle rédige son mémoire avec Ueli Leuenberger[2]. Elle obtient plus tard plusieurs certificats d'études avancées (praticienne formatrice, gestion de dettes et politique sociale à l'Université de Genève)[3].

Elle travaille de 1985 à 2020 au Centre social protestant, comme assistante sociale puis formatrice[2],[3].

Elle est mariée et mère de deux enfants[3].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière politique en tant que conseillère municipale (législatif) de la ville de Genève. Elle y effectue deux législatures, de 2003 à 2013. Elle est présidente du Conseil municipal de 2010 à 2011[3].

Vice-présidente des Verts genevois de 2016 à 2020[3], elle siège au Grand Conseil du canton de Genève du au . Initialement non élue, elle prend la place d'Antonio Hodgers, qui refuse le mandat de député[4].

Le , elle est élue au Conseil administratif de la ville de Genève, sur la liste commune PS-Vert.e.s[réf. nécessaire]. Elle commence la législature en tant que vice-présidente[réf. nécessaire], à la tête du Département de l'aménagement, des constructions et de la mobilité.

Elle est élue maire de la ville de Genève le [5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Base de données sur les Élites suisses au XXe siècle », sur www2.unil.ch (consulté le )
  2. a b et c Marc Bretton, « L’assistante sociale qui veut construire «une ville verte» », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne, consulté le )
  3. a b c d et e Ville de Genève, « Frédérique Perler », sur www.geneve.ch (consulté le )
  4. « Grand Conseil de Genève - Députés », sur ge.ch (consulté le )
  5. ATS, « Vote du Conseil administratif – La Verte Frédérique Perler élue maire de Genève », sur Tribune de Genève, (consulté le )