Frédéric de Courcy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un poète image illustrant un chansonnier image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un poète et un chansonnier français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juin 2014).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Courcy.

Frédéric Charlot de Courcy dit Frédéric de Courcy ou Frédéric, est un auteur dramatique, poète et chansonnier, né à Paris (7e) le (29 thermidor an IV)[1] et mort à Paris (9e) le [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d’Augustin Charlot de Courcy et d’Adélaïde Vallet, il ne s’apparente donc pas à la famille normande des Courcy[3].

Au côté de Martainville, Carmouche, Armand d'Artois, Dusaulchoy de Bergemont et Monperlier, il participe à la goguette des Soupers de Momus, fondée par Pierre-Joseph Charrin en 1813. En 1827, il est signalé comme sous-chef du bureau du personnel de l’administration des Postes (sous les ordres de Tenant de Latour).

À sa mort, il vivait en concubinage avec Adélaïde Alexandrine Verteuil, qui lui a donné deux fils : Alexandre-Frédéric, qui sera connu comme illustrateur, et Charles.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l’auteur de nombreux vaudevilles, souvent en collaboration, dont :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de naissance n° 14/51. Fichier alphabétique de l'état-civil reconstitué de la Ville de Paris, année 1796.
  2. Acte de décès n° 643 (vue 20/31). Archives en ligne de la Ville de Paris, état-civil du 9ème arrondissement, registre des décès de 1862.
  3. Comme l'écrit à tort le Dictionnaire de biographie française.
  4. Où l’on note l’une des premières apparitions de Joseph Prudhomme, dont le rôle est joué par son propre créateur, Henry Monnier