Frédéric de Castillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric de Castillon
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de travail
Activités
Autres informations
Membre de

Frédéric-Adolphe-Maximilien-Gustave Salvemini de Castillon, né en 1747 à Utrecht et mort en 1814, est un théoricien de la musique.

Son père, Giovanni Francesco Salvemini, professait les mathématiques et la philosophie à Utrecht, et quitta le nom de sa famille pour celui de Castillon, de la ville de Castiglion Fibocchi, où il était né.

Membre de l’Académie de Berlin, Castillon fils a publié des Recherches sur le Beau et sur son application à la musique dans la mélodie, l’harmonie et le rythme[1].

Comme son père, Castillon a collaboré à l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert, en fournissant des articles sur les instruments de musique, la théorie de la musique et l’histoire.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de l’Académie de Berlin, 1804, p. 319.

Source[modifier | modifier le code]

François-Joseph Fétis, Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique, Paris, Firmin-Didot, t. II, 1883, p. 208.

Liens externes[modifier | modifier le code]