Frédéric Vasseur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Vasseur
Todt Nicolas and Vasseur Frederic (cropped).JPG
Frédéric Vasseur en 2009
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vasseur.

Frédéric Vasseur, né en 1968 à Draveil (Île-de-France), est un ingénieur français, spécialisé dans les sports mécaniques et devenu directeur d’écurie[1]. En 2016, Frédéric Vasseur est nommé directeur de la compétition de la nouvelle écurie de Formule 1 Renault Sport Formula 1 Team, qu'il quitte à l'intersaison 2016-2017. Le 17 juillet 2017, il prend officiellement le poste de Team principal de Sauber en remplacement de Monisha Kaltenborn.

Biographie[modifier | modifier le code]

ASM et ART Grand Prix[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’École supérieure des techniques aéronautiques et de construction automobile (ESTACA), il fonde, en 1996, l'écurie ASM qui remporte, en partenariat avec Renault, le championnat de France de Formule 3 avec David Saelens en 1998 et les championnats de Formule 3 Euroseries en partenariat avec Mercedes-Benz (grâce à Jamie Green, Lewis Hamilton, Paul di Resta et Romain Grosjean, de 2004 à 2007).

En 2004, il s'associe à Nicolas Todt pour fonder l'écurie ART Grand Prix qui remporte le championnat de GP2 Series 2005 avec Nico Rosberg et le championnat de GP2 Series 2006 avec Lewis Hamilton.

En 2010, il conduit la structure unique, appelée un temps Lotus ART puis Lotus GP avant de revenir à ART Grand Prix en 2013, à se retirer de la Formule 3 pour se tourner vers le championnat GP3 Series. En 2011, il envisage d’entrer en Formule 1 mais renonce[2].

En 2012, il aligne des McLaren MP4-12C en catégorie Championnat du monde FIA GT1. En 2014 et 2015, ses écuries sont engagées dans cinq championnats (GP3 Series, GP2 Series, Blancpain Endurance Series et European Le Mans Series, DTM).

Ses écuries ont remporté 8 titres de champions en GP3 Series, 8 titres en GP2 Series et 2 titres en GP2 Asia Series[3].

Spark Racing Technology[modifier | modifier le code]

Fin 2013, il obtient de la Fédération internationale de l’automobile la construction des 40 châssis engagés en Formule E pour sa société Spark Racing Technology[4],[5].

Formule 1[modifier | modifier le code]

Le 3 février 2016, le Groupe Renault annonce qu'il est nommé directeur de la compétition de Renault Sport Racing, avec notamment la Formule 1 (Renault Sport Formula 1 Team)[6].,[7].

Le 11 janvier 2017, Renault annonce le départ de Frédéric Vasseur : « Au terme d'une première saison de lancement et de construction de son écurie de Formule 1, Renault Sport Racing et Frédéric Vasseur ont décidé d’un commun accord de mettre fin à leur collaboration à compter de ce jour. Les bonnes relations auxquelles les deux parties sont attachées se matérialiseront dans l'avenir sous des formes nouvelles. Les enjeux de la deuxième saison de Formule 1 mais aussi les moyens mis en œuvre pour y répondre seront précisés à l'occasion de la présentation de la nouvelle monoplace. Le management de Renault Sport Racing et de l'écurie de Formule 1 continue d’être assuré par Jérôme Stoll, son président, et Cyril Abiteboul, son directeur général »[8].

Le 17 juillet 2017, il prend officiellement le poste de Team principal de Sauber en remplacement de Monisha Kaltenborn[9],[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]