Frédéric Prégermain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Prégermain

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Frédéric Roland Prégermain
Naissance
à Nevers (France)
Décès (à 53 ans)
à Nevers (France)
Taille 2,03 m (6 8)
Poste Deuxième ligne
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
USON Nevers
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
-1986
1986-1989
1989-1996
1996-1997
1997-
USON Nevers
US Carcassonne
AS Montferrand
US Romans-Péage
USON Nevers
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
Drapeau : France France A

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 1er juin 2020.

Frédéric Prégermain, né le à Nevers (Nièvre) et mort le dans la même ville, est un joueur français de rugby à XV.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Nevers[1], Frédéric Prégermain commence le rugby à XV à l'USON Nevers. Il est sélectionné chez les cadets d'Auvergne en compagnie de Sylvain Couthier[2],[3].

Lors de la saison 1983-1984, il fait partie des juniors crabos qui participent aux phases finales en hissant l'équipe jusqu'en huitième de finale ; ils échouent face à Ussel après avoir écarté le Racing Club de France. Il est ensuite sélectionné en équipe de France junior[2],[3].

Encore jeune, il s'aguerrit deux saisons chez les seniors sous le maillot de son club formateur, mais ils sont battus par l'US Cognac en seizième de finale de deuxième division lors de la saison 1984-1985[1].

En 1986, il rejoint l'US Carcassonne où il joue trois saisons et obtient quelques sélections avec l'équipe de France A[2],[3].

Il signe en 1989 à l'AS Montferrand[4] où il est associé en deuxième ligne à Olivier Merle. Après une première saison discrète, il devient un titulaire quasi indiscutable lors des trois suivantes. Il côtoie le stade Marcel-Michelin jusqu'en 1996 mais une chute à moto lui meurtrit un genou et l'empêche de continuer sur sa lancée[2],[3].

La même année, il s'engage à l'US Romans-Péage où il effectue une saison avant de revenir donner un coup de main à l'USON Nevers et de tirer un trait sur le rugby. Il se consacre à la pratique intensive du vélo et il effectue des tests pour Look Cycle[2],[3].

Frédéric Prégermain travaille au Gormen's Café à Clermont-Ferrand, un bar tenu par ses coéquipiers de l'ASM : Gilles Darlet, Christophe Juillet, Serge Ricou, Philippe Saint-André et son frère Raphaël Saint-André[5]. Il travaille comme salarié en usine et se syndicalise à la CFDT[2].

En 2015[6], il devient le gérant du bar La Tavern' à Nevers[7],[8],[9].

Frédéric Prégermain meurt le à l'âge de 53 ans[2],[3],[10].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est le père d'une fille, Marie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]