Frédéric Pommier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pommier (homonymie).
Frédéric Pommier
Image illustrative de l’article Frédéric Pommier
Frédéric Pommier en 2013.

Naissance (43 ans)
Drapeau : France Alençon, France
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste
Années d'activité Depuis 2000
Médias
Média principal Radio
Pays Drapeau de la France France
Radio France Inter
Fonction Présentateur de la revue de presse du week-end

Frédéric Pommier, né à Alençon[1] en 1975 [2], est un journaliste français de radio travaillant à la rédaction de France Inter depuis 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de philosophie puis à l'École de journalisme et de communication de Marseille, Frédéric Pommier intègre la rédaction de France Culture au sein de laquelle il devient présentateur du journal de France Musique entre 2000 et 2001.

En 2002, il rejoint la rédaction de France Inter comme reporteur au service politique. En , il devient présentateur de la revue de presse dans la matinale de Nicolas Demorand[3], et ce jusqu'à son éviction en par Philippe Val au motif d'une « mauvaise hiérarchisation de l'information »[4],[5],[6],[7].

En , il rejoint le service culture de la rédaction[1] et propose par ailleurs des chroniques dans les émissions de Vincent Josse (Esprit critique), Jean-Marc Four (Et pourtant elle tourne) et Pascale Clark (Comme on nous parle).
Entre 2010 et 2011, il présente également chaque soir un journal de la culture, le Pop-corner, dans 5/7 Boulevard de Philippe Collin dans lequel il propose aussi Les amants du boulevard et La poésie du jeudi[1]. Durant la saison 2011-2012, il est producteur du feuilleton quotidien 18 bis, boulevard Hache-Cœur dans Downtown[8]. Entre et , il présente l'éphéméride du 7/9[9].

À partir de , il devient présentateur de la revue de presse du week-end de France Inter[10].

À partir du 20 octobre 2018, il est chroniqueur dans l'émission Bonsoir !, un magazine de société présenté par Isabelle Ithurburu et programmé le samedi à 19 h 40 sur Canal+.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (fr) Thomas Richardson, « Frédéric Pommier, d’Alençon à France Inter », sur L'Orne combattante,
  2. (fr) Marylène Carré, « Frédéric Pommier, la voix d'un héros ordinaire », Reflets, n° 91, juillet-août-septembre 2013
  3. (fr) Claude Baudry, « Ni rupture ni révolution », sur L'Humanité,
  4. (fr) Raphaël Garrigos et Isabelle Roberts, « France Inter : Philippe Val vire Frédéric Pommier de la revue de presse », sur Libération,
  5. (fr) Marie-Catherine Beuth, « France Inter : Philippe Val démet Frédéric Pommier », sur Le Figaro,
  6. (fr) Régis Soubrouillard, « Philippe Val secoue le Pommier à France-Inter », sur Marianne,
  7. (fr) Eric Mettout, « Philippe Val prive Frédéric Pommier de la revue de presse de France Inter », sur L'Express,
  8. (fr) Laurence Le Saux, « “18 bis, boulevard Hache-Cœur”, mots et gags à tous les étages », sur Télérama,
  9. (fr) Valérie Lehoux, « On a écouté la nouvelle matinale de France Inter », sur Télérama,
  10. (fr) Carine Didier, « France Inter : Frédéric Pommier remplace Ivan Levaï », sur Le Parisien,

Lien externe[modifier | modifier le code]