Frédéric Ocqueteau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frédéric Ocqueteau est Directeur de recherche au CNRS-CESDIP et auteurs de nombreux ouvrages sur la police et la sécurité privée.

Biographie[modifier | modifier le code]

Socio-criminologue et spécialiste des institutions policières et des politiques publiques de sécurité, il a dirigé le département de la recherche à l'Institut des hautes études de la sécurité intérieure de 1998 à 2002. Il a également été Rédacteur en chef des Cahiers de la sécurité intérieure de 1998 à 2001, membre du Conseil d'orientation de l'Observatoire national de la délinquance (2004-2009) et assume depuis 2011 la fonction de Directeur éditorial de la revue Champ Pénal[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Défis de la sécurité privée, protection et surveillance dans la France d’aujourd’hui, Paris, L'Harmattan, 1997, (ISBN 2738454984)
  • Polices entre État et marché, Paris, Les Presses de Sciences-Po, coll. « Gouvernances, Académique », 2004, (ISBN 9782724609431)
  • Mais qui donc dirige la police?, Sociologie des commissaires, Paris, Armand Colin, 2006, (ISBN 2200269803)

Ouvrages dirigés[modifier | modifier le code]

  • Community Policing et zéro tolérance à New York et Chicago, en finir avec les mythes, 2003, Paris, La Documentation Française.
  • Polices et politiques de sécurité. Concilier efficacité et respect des libertés, 2010, Paris, La Documentation Française, Collection Problèmes Politiques et Sociaux, 972.

Ouvrages codirigés[modifier | modifier le code]

  • Évaluer la police de proximité ? Problèmes, concepts, méthodes, 1998, Paris, La Documentation Française (avec J. Ferret).
  • La police : une réalité plurielle, 2004, Paris, La Documentation Française, Collection Problèmes Politiques et Sociaux, 905 (avec Dominique Monjardet).
  • L’État à l’épreuve des sciences sociales. La fonction recherche dans les administrations sous la Ve République, 2005, Paris, La Découverte (avec P. Bezes, M. Chauvières, J. Chevallier et N. De Montricher).
  • Dominique Monjardet. Notes inédites sur les choses policières. 1999-2006, suivi de Le sociologue, la politique, la police, 2008, Paris, La Découverte (avec Antoinette Chauvenet (dir.)).
  • Contrôles et surveillances dans le cyberespace, Problèmes Politiques et Sociaux, 2011, 988 (avec Daniel Ventre (dir.)). (avant-propos)

Ouvrages coédités[modifier | modifier le code]

  • Vigilance et sécurité dans les grandes surfaces, 1995, Paris, l’Harmattan (avec Marie-Lys Pottier).
  • Ordonner le désordre, une contribution au débat sur les indicateurs du crime, 2002, Paris, La Documentation Française (avec Jacques Frenais et Pierre Varly).
  • Une mémoire policière sale : le fichier STIC, 2010, Paris, Jean-Claude Gawsewitch Éditeur (avec Philippe Pichon ; Préface de Me William Bourdon).
  • La sécurité privée en France, 2011, Paris, Presses Universitaires de France, Collection Que sais-je ?, 3912 (avec Daniel Warfman).

Notes et références[modifier | modifier le code]