Frédéric Mestreau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Frédéric Mestreau
Fonctions
Député
Sénateur (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Frédéric Mestreau est un homme politique français né le à Saint-Pierre-d'Oléron (Charente-Inférieure) et décédé le à Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Inférieure).

Négociant à Saintes, c'est un opposant au Second Empire. Nommé préfet de la Charente-Inférieure le 5 septembre 1870, il est élu député en février 1871. Invalidé, car inéligible du fait de ses fonctions de préfet, il est réélu à l'élection partielle de juillet 1871. Il siège à gauche et soutient le gouvernement Thiers. Battu aux législatives de février 1876 à Saintes, il est par contre élu lors d'une partielle dans l'arrondissement Marennes en novembre 1876. Il est l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie le 16 mai 1877. Il est réélu député en 1877 et 1881. En janvier 1885, il est élu sénateur de la Charente-Maritime. Il est conseiller général du canton de Saujon de 1871 à 1891.

Sources[modifier | modifier le code]