Frédéric Lemoine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lemoine.
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne un homme d'affaires français. Pour le gymnaste artistique français, voir Frédéric Lemoine (gymnastique).
Frédéric Lemoine
Naissance (51 ans)
Nationalité Drapeau de la France français
Profession

Frédéric Lemoine, né le 27 juin 1965, est un homme d’affaires français. Il préside le directoire du groupe Wendel depuis avril 2009.

Vice-président du conseil d'administration de Bureau Veritas depuis mars 2017, Frédéric Lemoine est administrateur de Saint Gobain depuis 2009 et administrateur de l’Insead depuis 2011.

Formation[modifier | modifier le code]

Frédéric Lemoine est diplômé d’HEC (1986) et de l’Institut d'études politiques de Paris (1987). C'est également un ancien élève de l’École nationale d'administration promotion Victor Hugo (1991)[1].

Parcours Professionnel[modifier | modifier le code]

Depuis le 9 mars 2017, il est vice-président du conseil d'administration de Bureau Veritas.

Entre novembre 2013 et février 2017, il est président du conseil d'administration de Bureau Veritas .

Entre 2009 et 2013, il est vice-président du conseil d'administration de Bureau Veritas

Depuis janvier 2011, il est membre du board de l'INSEAD.

Depuis le 7 avril 2009[2], il est président du directoire de Wendel, après avoir été membre du conseil de surveillance de Wendel à partir de juin 2008.

Depuis le 20 avril 2009, il est administrateur de Saint-Gobain.

Il a été administrateur de Legrand (d'avril 2009 jusqu'au 31 juillet 2013).

Entre 2006 et 2009, il est membre puis censeur du conseil de surveillance de Générale de Santé.

Entre mars 2005 et avril 2009, il est président du conseil de surveillance d'Areva[3].

Il est administrateur de Groupama SA entre février 2005 et le 15 mars 2012, et président du comité d'audit et des comptes de février 2005 à mars 2011.

Entre octobre 2004 et mai 2008, il est senior advisor auprès de McKinsey.

Entre mai 2002 et juin 2004, il est secrétaire général adjoint de la Présidence de la République auprès de Jacques Chirac, notamment chargé des affaires économiques et financières.

Entre 1998 et 2002, il est directeur délégué, directeur financier du groupe Capgemini, puis directeur général adjoint chargé des finances de Capgemini Ernst & Young.

Entre 1995 et 1997, il est directeur adjoint du cabinet du Ministre du Travail et des Affaires sociales (Jacques Barrot), chargé de la coordination de la réforme de la sécurité sociale et de la réforme hospitalière ; il est parallèlement chargé de mission auprès du Secrétaire d'État à la Santé et la Sécurité Sociale (Hervé Gaymard).

En 1992 et 1993, il dirige pendant un an l'Institut du Cœur d'Ho Chi Minh (Viêt Nam) et devient en 2004, jusqu'à mai 2011, secrétaire général de la Fondation Alain Carpentier qui a soutenu cet hôpital.

De 1991 à 1992 puis de 1993 à 1996, il est inspecteur des finances.

Titres et distinctions[modifier | modifier le code]

Frédéric Lemoine est diplômé d'HEC (1986) et de l'Institut d'études politiques de Paris (1987), licencié en droit, ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Victor Hugo), il est Inspecteur des Finances. Il est Officier de l’Ordre national du Mérite et Chevalier de la Légion d'honneur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Trop de liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».