Frédéric Ier d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Frédéric Ier d'Autriche
Herzog Friedrich I. der Christliche.jpg
Frédéric Ier en croisade (arbre généalogique des Babenberg, abbaye de Klosterneuburg, 1489-1492).
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Friedrich I der KatholischeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Gules a fess argent.svg
Blason

Frédéric Ier dit le Catholique (en allemand : der Katholische), né vers 1175 et mort le , est un prince de la maison de Babenberg, le fils aîné du duc Léopold V d'Autriche et d'Hélène de Hongrie. Il fut duc d'Autriche de 1195 jusqu'à sa mort.

Il succède à son père en 1195[1] et devient souverain du duché d'Autriche, lorsque son frère cadet Léopold VI devint duc de Styrie. Frédéric a concentré ses efforts sur l'achèvement de la forteresse de Wiener Neustadt. Il participe à la croisade de 1197, lancée par l'empereur Henri VI, et meurt en revenant de Palestine. Il est enterré à l'abbaye de Heiligenkreuz.

Après sa mort, son frère Léopold devient également duc d'Autriche et réunit sur sa tête le patrimoine des Babenberg.

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le père de Frédéric Ier, Léopold V, est en réalité mort le , et son fils lui a succédé le même jour. L'année de son accession au trône est donc 1194, mais on peut considérer, étant donné la date du décès de Léopold V, que le règne de Frédéric a réellement commencé en 1195.