Frédéric III de Holstein-Gottorp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Saint-Empire romain germanique image illustrant la monarchie image illustrant une personnalité
image illustrant allemand image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant le Saint-Empire romain germanique, la monarchie, une personnalité allemande et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Frédéric III de Holstein-Gottorp
Description de cette image, également commentée ci-après

Frédéric III de Holstein-Gottorp

Titre

Duc de Schleswig-Holstein-Gottorp


(43 ans 4 mois et 10 jours)

Prédécesseur Jean-Adolphe de Holstein-Gottorp
Successeur Christian-Albert de Holstein-Gottorp
Biographie
Dynastie Maison de Holstein-Gottorp
Nom de naissance Friedrich III von Schleswig-Holstein-Gottorf
Naissance
Château de Gottorf (Schleswig-Holstein)
Décès (à 61 ans)
Tönning (Schleswig-Holstein)
Sépulture Cathédrale de Schleswig
Père Jean-Adolphe de Holstein-Gottorp
Mère Augusta de Danemark
Conjoint Marie-Élisabeth de Saxe
Enfants 16
Résidence Château de Gottorf
Religion Luthérien
Description de cette image, également commentée ci-après

Ducs de Schleswig-Holstein-Gottorp

Frédéric III de Holstein-Gottorp (en allemand : Friedrich III von Holstein-Gottorp), né le au château de Gottorf à Schleswig et mort le à Tönning, est un duc de Holstein-Gottorp.

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Adolphe de Holstein-Gottorp et de Augusta de Danemark.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Marie Elisabeth de Saxe

Le 21 février 1630, Frédéric III de Holstein-Gottorp épousa Marie-Élisabeth de Saxe (1610-1684), (fille de l'électeur Jean-Georges Ier de Saxe).

Seize enfants sont nés de cette union :

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric III de Holstein-Gottorp eut des plans ambitieux concernant le développement du commerce maritime. En 1621, il fonda la ville de Friedrichstadt selon le modèle de la ville de Glückstadt fondée par Christian IV de Danemark en 1617.

Expéditions de Otto Brüggemann[modifier | modifier le code]

Frédéric III de Holstein-Gottorp tenta de trouver un itinéraire maritime afin de commercer avec la Russie et la Perse sans passer par l'Afrique.

Le 6 novembre 1633, une expédition partit de Hambourg pour Moscou. Cette expédition fut placée sous la direction d'un agent commercial ducale Otto Brüggemann et d'un conseiller technique Philipp Crusius avec Adam Olearius comme secrétaire. Le 14 août 1634, cette délégation de trente-quatre personnes arriva à Moscou. Mais elle ne put conclure un accord commercial avec le tsar Michel Ier de Russie. Malgré tout, dès le retour de cette expédition à Gottorp le 6 avril 1635, Frédéric III de Holstein-Gottorp commença les préparatifs pour un second voyage.

La seconde expédition partit de Hambourg pour Ispahan dans le golfe Persique le 22 octobre 1635. la direction de cette seconde entreprise fut confiée de nouveau à Otto Brüggemann. Aux côtés du secrétaire Adam Olearius, se trouvaient entre autres : Johann Albrecht Mandeslo, Hans Christian Christophe von Uechtritz et Paul Flemming. Après un naufrage en mer Caspienne, la délégation atteignit Ispahan le 3 août 1637.

En raison de l'attitude autoritaire des membres de l'expédition, ce fut un fiasco total. Cet échec incomba à un seul homme, Otto Brüggemann, il fut tenu pour seul responsable de ce revers, il fut condamné à mort et exécuté publiquement le 5 mai 1640.

Alliance avec la Suède[modifier | modifier le code]

Pour diriger son État, Frédéric III de Holstein-Gottorp fut confronté lors de la guerre de Trente Ans à une tâche difficile. Il tenta d'appliquer une politique de neutralité, ce qui signifia un refus de sa part d'adhérer à l'union avec le Danemark. il préféra la Suède. Ainsi, en 1654, maria-t-il sa fille Hedwige à Charles X de Suède. Mais la puissance de la Suède déclina, la politique pro-suédoise conduite par Frédéric III de Holstein-Gottorp conduisit à l'affaiblissement de la Maison de Holstein-Gottorp.

Mécénat[modifier | modifier le code]

Frédéric III de Holstein-Gottorp eut plus de succès comme protecteur de l'art et de la culture. Avec Louis Ier d'Anhalt-Köthen il fonda, le 3 septembre 1642 la Société littéraire allemande. Il contribua à la création de l'immense Globe de Gottorp (aujourd'hui au musée de Kunstkammer). Le peintre Jürgen Fours travailla plus de trente années pour lui puis pour son successeur Christian Albert de Holstein-Gottorp.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Frédéric III de Holstein-Gottorp appartient à la première branche de la Maison d'Oldenbourg-Gottorp issue de la première branche de la Maison d'Oldenbourg. Cette lignée de Holstein-Gottorp donna des tsars à la Russie. Il est l'ascendant de l'actuel chef de la Maison impériale de Russie le grand-duc Nicolas Romanovitch de Russie et du prince Antoine Gunther d'Oldenbourg.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]