Frédéric Hoffet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Hoffet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 62 ans)
StrasbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Marieleine Hoffet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Frédéric Hoffet, né le à Courcelles-Chaussy (Lorraine annexée) et mort le à Strasbourg, est un avocat et écrivain protestant français, essayiste et pamphlétaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est issu d'une famille alsacienne, fils de pasteur et frère du géologue et paléontologue Josué Hoffet[1]. Lui-même d'abord pasteur à Altkirch, il a épousé Marielene Teutsch qui deviendra pasteur à son tour, de même que leur fils Jean-Louis Hoffet[2], également conseiller régional[3]. Il entreprend des études de droit et devient avocat à Strasbourg.

Frédéric Hoffet est notamment l'auteur d'une Psychanalyse de l'Alsace (1951)[4], « étude incontournable de la dualité et du drame culturel alsaciens », dont l'analyse défie l'érosion des années[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Damnation de Georges Bruckner, Grasset, 1936 (Prix de l'Alsace littéraire[6])
  • L'impérialisme protestant : considérations sur le destin inégal des peuples protestants et catholiques dans le monde actuel, Flammarion, 1948
  • Psychanalyse de l'Alsace, Alsatia, 1951 (plusieurs fois rééditée, puis augmentée d'une préface de Germain Muller en 1973)
  • Psychanalyse de Paris (lettre-préface de Bernard Grasset), Grasset, 1953
  • L'équivoque catholique : précédé d'une lettre ouverte à François Mauriac sur le nouveau cléricalisme, Fischbacher, 1956
  • La politique romaine et la démission des protestants, précédé d'une introduction sur la crise de la laïcité, 1962

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Préface de Psychanalyse de l'Alsace, Alsatia, 1994, p. 216
  2. Raymond Oster, « Marielene Hoffet », Biographies France Bleu Alsace [1]
  3. « Munster : L'adieu aux urnes », in Dernières Nouvelles d'Alsace, 19 janvier 2011 [2]
  4. SUDOC [3]
  5. Jean-Paul Schimpf et Robert Muller, Parlons alsacien, L'Harmattan, Paris, 1998, p. 246 (ISBN 2-7384-7178-1)
  6. Jean-Marie Mayeur et Yves-Marie Hilaire (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, tome 2, L'Alsace, Beauchesne, Paris, 1987, p. 209 (ISBN 2-7010-1141-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hilarius Candidus (pseud.), Réponse à Psychanalyse de l'Alsace, Librairie La Fontaine, 1952, 200 p.
  • Bernard Vogler, « Frédéric Hoffet », in André Encrevé (dir.), Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine, vol. 5 : Les Protestants, Beauchesne, Paris, 1993, p. 253-254 (ISBN 2-7010-1261-9)
  • Gilles Pudlowski, « Frédéric Hoffet », in Dictionnaire amoureux de l'Alsace, Éditions Plon, Paris, 2010, p. 349-353 (ISBN 978-2-259-20947-2)
  • Christian Wolff, « Frédéric Hoffet », in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 17, p. 1629

Liens externes[modifier | modifier le code]