Frédéric Guichen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guichen (homonymie).
Frédéric Guichen
Description de cette image, également commentée ci-après
Fred Guichen au festival Yaouank 2016.
Informations générales
Nom de naissance Jacques Frédéric Guichen
Naissance
Quimper, Bretagne
Activité principale musicien
Genre musical musique bretonne, musique celtique, musiques du monde
Instruments accordéon
Années actives Depuis 1986
Site officiel fredguichen.bzh

(Jacques) Frédéric Guichen, dit Fred, est un accordéoniste breton, né à Quimper (Finistère) en 1972. Il est spécialisé dans la musique bretonne et se produit, avec son frère Jean-Charles Guichen notamment, en fest-noz ou en concert. Ils sont à la base du groupe de fest-noz Ar Re Yaouank, des jeunes célèbres dans les années 1990 pour leur énergie, apportant du dynamisme dans la musique traditionnelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté la pratique de l'accordéon diatonique en 1985, Frédéric Guichen est à l'origine en 1986 de la création d'un des groupes les plus emblématiques des fest-noz bretons, Ar Re Yaouank (« les jeunes »), groupe phare des années 1990, jusqu'à sa dissolution en 1998[1]. Il fut l'âme du groupe : membre fondateur avec son frère Jean-Charles, on lui doit de nombreuses compositions et arrangements. Il a également montré comment l'accordéon diatonique pouvait servir la rythmique d'un groupe de fest-noz, par exemple sur le plinn Ha dall ha dall daoned (album Breizh positive)[2].

David Pasquet et Gaël Nicol rejoignent les deux frères en 1987. Cette collaboration va durer 12 années. En parallèle des concerts et des albums avec le groupe, il joue dans diverses formations. Après la dissolution du groupe, il poursuit une carrière solo, en publiant notamment un album très personnel, aux sonorités irlandaises, La lune noire, enregistré en 1997. En 1999, il rejoint la formation « Celtic procession » du guitariste Jacques Pellen, dont un album live est enregistré à Rennes lors du festival Les Tombées de la nuit. En 2000, Fred et Jean-Charles sont invités à jouer sur l'album Back to Breizh d'Alan Stivell, considérés par la presse comme des « musiciens du cru »[3]. Ils sont présents lors de la tournée, comme au festival des Vieilles Charrues[4].

Fred Guichen en studio

Par la suite, avec son frère Jean-Charles, il a exploré d'autres voies pour monter un autre groupe, initialement nommé "Projet X", qui allait finalement accoucher du quartet "Guichen". On y retrouve certes le son énergique d'Ar re Yaouank, avec une volonté cependant de sortir du cadre strict de la musique à danser bretonne pour s'ouvrir à des airs d'inspiration irlandaise ou à des mélodies oniriques. Fred Guichen et son frère composent la majorité des morceaux et s'entourent d'autres musiciens dont Étienne Callac à la basse et un batteur pour former un quartet/quintet novateur et dynamisant une nouvelle fois la musique bretonne. En sont issus trois albums, l'album bleu Mémoire vive en 2002, l'album rouge Frères en 2004 (récompensé au Grand prix du disque Produit en Bretagne)[5] et Dreams of Brittany en 2007 (récompensé au grand prix du disque du Télégramme)[6].

En 2008 et 2009, il participe à un enregistrement studio et aux tournées avec Red Cardell[7]. En 2011 c'est en Irlande que Brozher's des Frères Guichen est enregistré par Cairan Byrne avec 2 invités : Stéfan Murphy (The Migthy Stef) et Robbie Harris (Bob Gelgof, Renaud, Rodrigo y Gabriela...)[8]. En 2012 on retrouve Fred sur trois titres de l'album Celebration de Dan Ar Braz[9].

Son nouvel album solo, Le Voyage Astral, sort le 21 octobre 2013[10]. En novembre 2014, pour le festival Yaouank à Rennes, il convie l'Irlandais Donal Lunny et forment un trio inédit avec le flûtiste Sylvain Barou[11].

En 2015, Fred Guichen créer un nouveau trio avec le guitariste Erwan Moal et le flûtiste Sylvain Barou. Entre 2017 et 2018, l'album Dor An Enez est enregistré, pour une sortie le 18 avril 2018[12].

13 Avril 2018 : Sortie de l'album Dor An Enez avec la participation des musiciens : Donal Lunny /Jacques Pellen / Sylvain Barou / Sylvaine Guichen / Erwan Moal / Youenn Roue / Lionel Le Page / Pierre Muller /Yann Pelliet

Dor An Enez lauréat du Prix Musical Produit en Bretagne 2018 ( Prix du Jury)

Style musical[modifier | modifier le code]

Fred Guichen au Paléo Festival Nyon 2016.

Formé notamment par Remy Martin, il est rapidement devenu l'un des diatonistes les plus en vue de la scène musicale bretonne. Son jeu se distingue notamment par son énergie sur les thèmes bretons et sa grande virtuosité sur les thèmes irlandais, pour aboutir à une musique très dansante.

Il a joué sur les grandes scènes françaises : Bataclan, Élysée Montmartre, Francofolies, Vieilles Charrues (dont le grand concert de reformation d'Ar Re Yaouank en 2011)[13], Olympia (Paris) et Zénith de Paris (en première partie du célèbre groupe de hard rock Trust en 2008). Il a donné des concerts à travers le monde (Karachi, Lahore, Islamabad au Pakistan, Jakarta en Indonésie, Singapour, Angkor au Cambodge, Moncton au Canada, Taipei à Taïwan, Tahiti en Polynésie et Tokyo au Japon).

Discographie[modifier | modifier le code]

Fred Guichen en 2017

Avec Ar Re Yaouank[modifier | modifier le code]

Bran[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Christelle (CD)

Album solo[modifier | modifier le code]

Avec les Frères Guichen[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jérémie Pierre Jouan, « ar re yaouank biographie », sur www.gwerz.com (consulté le 13 février 2016)
  2. Melvorgazh, « Ar Re Yaouank en Erer Kozh 2011 - Ha Dall Ha Dall Daoned », sur Youtube, (consulté le 13 février 2016)
  3. Martine Lachaud, « Alan sur la Breizh », L'Express,‎ .
  4. Stéphane Davet, « Les Vieilles Charrues, la musique en famille », Le Monde,‎ , p. 18.
  5. « Produit en Bretagne. Philippe Marlu grand prix du disque 2005 », sur Le Telegramme, (consulté le 13 février 2016)
  6. « Sortie. Les Frères Guichen en concert au Studio », sur Le Telegramme, (consulté le 13 février 2016)
  7. Catherine Richard, « Red Cardell. Le Banquet de Cristal », sur Le Telegramme, (consulté le 13 février 2016)
  8. Bertrand Kersaudy, « « Brozhers », dernier CD du duo trégorrois », Ouest-France,‎
  9. « Célébration. Signé Dan Ar Braz », sur Le Telegramme, (consulté le 13 février 2016)
  10. F.J., « Fred Guichen », Le Télégramme,‎ (lire en ligne)
  11. Ronan Gorgiard, « Yaouank. Le fest-noz comme bouquet final, au parc-expo de Rennes », sur Ouest-France.fr, (consulté le 13 février 2016)
  12. Fred Guichen. En route vers un 3e album solo, Le Télégramme, 08 septembre 2017
  13. « Yaouank: 15 ans et un mythe sur scène », sur Ouest-France.fr, (consulté le 13 février 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :