Frédéric Gracia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Gracia
Portrait de Frédéric Gracia.jpg
Frédéric Gracia en 2006.
Naissance
(63 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Formation
Influencé par
Site web

Frédéric Gracia est un peintre français né le à Paris.

Il est l'un des peintres acrobatiques qui exercent en France. Il peint des trompe-l’œil sur des bâtiments, des châteaux d’eau, des cheminées d’usines ou des centrales nucléaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Peinture murale sur l’un des quatre aéroréfrigérants de la centrale nucléaire de Cruas en Ardèche.
Le château d’eau de Gaël en Ille-et-Vilaine, orné d’une peinture murale représentant le roi et saint Judicaël (2019).

En 1986, on lui propose de réaliser une scénographie à l'A.C.Hall pour le concert de Chick Corea Elektric Band[1].

Ses murs peints en trompe-l’œil comme ceux réalisés à Châtillon[2],[3],[4],[5], Fontenay-aux-Roses[6],[7] ou Le Plessis Robinson l'amènent à examiner davantage l'illusion de relief et les effets de profondeur. Il expérimente ainsi l'utilisation de peintures fluorescentes, matériau qu'il couple généralement avec un éclairage de lumière noire afin de révéler certains aspects lumineux de ses décors[8],[9],[10], fresques murales et tableaux[11].

En 1991, aidé de huit alpinistes guides de haute montagne, il exécute une fresque de 13 500 m2 intitulée Le Verseau - visuel conçu par Jean-Marie Pierret - sur l'une des quatre tours de refroidissement de la centrale nucléaire de Cruas en Ardèche[1],


Dans le cadre de la célébration de l'an 2000, un concours mondial The Winsor & Newton Worldwide Millenium Painting Competition réunissant 51 pays participants, sélectionne l'une de ses œuvres, Blue World, qui sera exposée au palais Saint James[12] à Londres, au World Trade Center de Stockholm et, en au palais des Nations unies à New York[1].

En 2011, il contribue à la décoration peinte du barrage d'Arzal à l'occasion des travaux de réhabilitation de l'ouvrage[13].

En 2012, Frédéric Gracia est invité à Saint-Pétersbourg en Russie, pour célébrer l'inauguration de la plus grande peinture murale 3D du monde[14] — le Karelia Business Hôtel métamorphosé en valise géante type Vuiton —. Il y présentera son travail de peintre muraliste français lors d'un colloque international consacré à l'art mural ainsi qu'à l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg[15].

À l’occasion du passage du Tour de France 2015 à Saint-Méen-le-Grand, il réalise une peinture murale à l'effigie du coureur breton Louison Bobet, triple vainqueur de la grande boucle et natif du village[16], sur le château d'eau à l'entrée de la ville.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d [PDF] Jacques Daimé, « Frédéric Gracia : la peinture sur un fil », Chantier de France 387.
  2. « Renaissance », sur trompe-l-oeil.info.
  3. « Rencontre avec Frédéric Gracia », sur fr.calameo.com (page 5).
  4. « Ecoliers d’hier et .. », sur trompe-l-oeil.info.
  5. « Écoliers d’hier et .. », sur trompe-l-oeil.info.
  6. « Début du siècle », sur trompe-l-oeil.info.
  7. « Le jardin », sur trompe-l-oeil.info.
  8. [vidéo] « WC customisés », 100 % mag, M6, .
  9. C.C., « Ces petits coins que l’on décore... Le sous-marin », maisonàpart.com,
  10. Frédéric Gracia, articles de presse sur Frédéric Gracia (blog), 29 novembre 2010.
  11. Michel Monsay, « L'Illusion d'un réel poétisé », Interview, Panorama (BBGR) 93, , pp. 10–11 (pdf).
  12. a et b (en) « prince-charles-judges-the-worlds-largest-art-competition », sur www.gettyimages.fr.
  13. [PDF] « Dossier génie civil (Flash Sade 48) », sur sade-cgth.fr, .
  14. (en) « the world's largest 3D painting ».
  15. Publié par Frédéric Gracia, « Articles de presse sur Frédéric Gracia » (consulté le ).
  16. « Le château d'eau à l'effigie de Louison Bobet est prêt pour le Tour », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  17. Châtilloninfos 246, September 2010, Ville de Châtillon, p. 22–23 (pdf p. 24–25)
  18. La Gazette des arts 12, octobre/novembre 2010, p. 88
  19. « La lettre du maire », (page 3).
  20. (en) « Artexpo New York 2017 ».
  21. « La Maison du Patrimoine – musée d'Art et d'Histoire de la ville de Châtillon » (consulté le )
  22. « Les arts et les lettres – La Maison du Patrimoine » (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) The United Nations Millenium Art Exhibition: Our world in the year 2000, catalogue préfacé par le prince Charles et Kofi Annan, Sheeran Lock, 2000.

Lien externe[modifier | modifier le code]