Frédéric François (journaliste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frédéric François (homonymie).
Frédéric François
Photo Portrait.jpg
Frédéric François
Fonctions
Député
Député wallon
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Parti politique
Distinctions
Liste détaillée
Prix Rotiers (d) ()
Chevalier de l'ordre de Léopold ()
Prix Léon Thoorens (d) ()
Antenne de cristal ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Frédéric François ( à Jette - [1]) est un journaliste et homme politique belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

À Gbadolite, avec Mobutu et Guy Polspoel en 1992.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

  • sénateur provincial de Liège (1974-1977; 1981-1987)
    • membre du Conseil régional wallon provisoire (1974-1977)
    • membre du Conseil régional wallon (1980-1981)
  • député de l'arrondissement de Huy-Waremme (1977-1981)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Rotiers en 1956
  • Chevalier de l’Ordre de Léopold en 1981
  • Prix Léon Thoorens en 1992
  • Antenne de Cristal en 1992

Œuvres[modifier | modifier le code]

Textes et préfaces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'ex-journaliste de la RTBF Frédéric François est décédé », sur RTBF.be, (consulté le 28 novembre 2017).

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles sur Frédéric François[modifier | modifier le code]

Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (novembre 2017). Découvrez comment la « wikifier ».
  • Ramuntcho, « Parisiana », Journal de Charleroi,‎
  • Pierre Georges, « Cent mille visage eu un… Frédéric François ou l’homme, quand il tente d’oublier le métier ! », Télé Pro,‎
  • « Portrait Frédéric François », La Relève,‎ , p. 4
  • A. Verrars, « Portrait. Freddy devenu Frédéric », Nord Éclair,‎
  • Jacques Chaumont, « Frédéric François et les hommes politique. L’intervieweur interviewé», dossier en couverture, 29 octobre 1970, p. 2-3,7
  • « Frédéric François : Le maître à danser », dossier en couverture, 18 novembre 1971, p. 4-9
  • Pol Vandromme, «Frédéric François et l’art de l’interview », Le Rappel, 1er septembre 1972
  • Frédéric Kiesel, « Occupe-toi d’Amélie » … et de l’intervieweur », La Cité, 1er septembre 1972
  • F.Monheim, « Frédéric François, le cinquième pouvoir », dossier en couverture, 1er mars 1973, p. 18-27
  • « Après L’an pire, la restauration », Pan, 10 avril 1985, p. 1,3
  • Henry Lemaire, » Auberge des Maïers », Tendances, 27 septembre 1985, p. 235
  • Gabrièle Lefèvre, Jean-François Dumont et Jos Schoonbroodt, « Frédéric François, le « gamin » de « la Cité » en 1950 », La Cité,‎ du 31 décembre 1987 au 1er janvier 1988, p. 5
  • Frédérique Piron, « Antenne de Cristal à un journaliste de la RTBF. Pour Frédéric François, ni couronnement, ni bilan : « Le journalisme, c’est ma vie », Le Peuple, 24 avril 1992, p. 4
  • Eric de Bellefroid, « La « retraite forcée » d’un journaliste d’exception », La Libre Belgique, 29 octobre 1997, p. 1,3
  • « Autopsie Frédéric François », Pan, 30 octobre 1997, p. 3
  • Colette Braeckman, « L’infatigable « Monsieur François », Le Soir, du 31 octobre au 2 novembre 1997, p. 18
  • « La fête à Fred », Télé Moustique, 5 novembre 1997, p. 10
  • Bernard Meeus, « Freddy François : parti, mais pas en retraite », Le Soir Illustré, 12 novembre 1997, p. 18-19
  • ADI, « Du Congo… au Congo par Frédéric François », La Nouvelle Gazette, 26 janvier 1998
  • Eric de Bellefroid, « Frédéric François, journaliste télé objectif », la Libre Belgique, 31 octobre 1998, p. 23
  • Jacob Delporte, « Le journaliste Frédéric François signe un livre brûlot : « Le PSC, être ou disparaître », Télépro, du 3 au 9 octobre 1998, p. 6
  • Frédérique Piron, « L’invité du lundi : Frédéric François, à propos de son livre sur le Parti social-chrétien », Le Matin, 16 novembre 1998, p. 13
  • Martine Pauwels, « Frédéric François, son portrait, son univers médiatique », Mémoire à ULB, Faculté de Philosophie et Lettres, Section Communication, Information et Journalisme, Professeur Jean *Puissant, Cour de Méthodes bibliographiques et documentaires, Année académique 1999-2000, Première session
  • Isabelle Blondiaux, Une dernière forte en fête, La Dernière Heure, 26 avril 2001, p. 31
  • Viviane Bourdon, « Frédéric François : reporter tous risques », Télépro » du 17 au 17 octobre 2003, p. 17-18
  • Bonne Feuilles, « Frédéric François, un journaliste dérangeant », La Libre Belgique, 30 octobre 2006, p. 20-21
  • Frédéric Seront, « Ce livre aurait pu s’appeler L’emmerdeur », La Dernière Heure, 31 octobre 2006, p. 36
  • Jean-François Lauwens, « Frédéric François en liberté », Le Soir, 31octobre et 1er novembre 2006, p. 41
  • André-Marie Paquet, « Frédéric François : l’enthousiasme intact », Télékila, 7 avril 2007, p. 22-23
  • Laurence Dumonceau, « Neuf Brabançons méritants mis en avant », Vers L’Avenir, 21 septembre 2009
  • Interview dans le document polonais « There was a solidarity in my life » (« Była w moim życiu solidarność »), Film de Paweł Zbierski et Milena Misztal, 2011
  • Interview dans le document belge - RTBF « Ce jour la… 24/11/1964 : Les paras sautent sur Stanleville », Rtbf la une 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]