Frédéric Ferdinand d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Ferdinand d'Autriche
Friedrich Ferdinand Leopold 1821 1847 lith1841.jpg

L'archiduc Frédéric, lithographie de Johann Stadler, 1841

Titre de noblesse
Archiduc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 26 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Père
Mère
Fratrie

Frédéric Ferdinand Léopold de Habsbourg-Lorraine, archiduc d'Autriche (Friedrich Ferdinand Leopold von Habsburg-Lothringen, Erzherzog von Österreich), (né à Vienne, le 14 mai 1821 et mort le 5 octobre 1847 à Venise) est un archiduc de la Maison de Habsbourg-Lorraine de la branche de Teschen. Troisième fils de l'archiduc Charles-Louis d'Autriche, le héros de la bataille d'Aspern et de l'archiduchesse, née princesse Henriette de Nassau-Weilburg et cousin germain de l'empereur Ferdinand Ier d'Autriche, il est le frère cadet du très conservateur archiduc Albert, duc de Teschen et de la reine Marie-Thérèse des Deux-Siciles.

L'archiduc Frédéric-Ferdinand perd sa mère en 1829. Bien que protestante, l'archiduchesse défunte est inhumée sur l'ordre de son beau-frère l'empereur dans la Crypte des capucins. En 1837, sa sœur Marie-Thérèse épouse le roi Ferdinand II des Deux-Siciles. L'archiduc Frederic sera le parrain du prince Gaétan de Bourbon-Siciles.

À l'âge de 16 ans, l'archiduc joint la marine impériale. Il se distingue dans la bataille contre Méhémet Ali en 1840. En 1844, il est nommé vice-amiral et Oberkommandant de la marine.

Il perd son père en avril 1847 et meurt de jaunisse à Venise quelques mois plus tard à l'âge de 26 ans.

Un navire de la marine impériale autrichienne porte son nom, le SMS Erzherzog Friedrich, et s'illustre à la bataille de Lissa (1866). En 1856, l'archiduc Charles-Ferdinand prénommera son fils, héritier de la branche de Teschen, Frédéric.

Littérature[modifier | modifier le code]