Frédéric Delebecque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Frédéric Delebecque
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Journaliste, traducteur, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Frédéric Delebecque est un polytechnicien[1], colonel d'artillerie et militant de l'Action française né à Paris 9e le [2] et mort à Saint-Servan-sur-Mer (aujourd'hui un quartier de Saint-Malo) le [3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Frédéric Delebecque a écrit avec le colonel Georges Larpent sous le pseudonyme collectif d'Henri Dutrait-Crozon. Il a également effectué la traduction de livres anglais en français tels que Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë, édité pour la première en France en 1925 par la Nouvelle Librairie nationale, qui a aussi publié, entre autres, le Précis de l'affaire Dreyfus.

Il contribuera aux colonnes de l'Action française en tant que journaliste.

Mort à Saint-Servan-sur-Mer, Frédéric Delebecque est inhumé dans le cimetière de Lorette de cette ville[4].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. École polytechnique, Fiche matricule de Frédéric Delebecque, sur École polytechnique (consulté le 2 juillet 2020).
  2. Mairie de Paris 9e, Acte de naissance no 243, sur Archives de Paris, (consulté le 2 juillet 2020), vue 3.
  3. « Le colonel Frédéric Delebecque », sur Gallica, L'Action française, Paris, (consulté le 2 juillet 2020), p. 1-2.
  4. Faire-part de décès, sur Gallica, L'Ouest-Éclair, Rennes, (consulté le 2 juillet 2020), p. 6.

Liens externes[modifier | modifier le code]