Frédéric Broudou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric Broudou
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 28 ans)
Activité

Biographie[modifier | modifier le code]

Le naufrage de L’Astrolabe et de La Boussole à Vanikoro dans lequel disparait Frédéric Broudou en 1788.

Frédéric Broudou (2 avril 1760 - mai 1788, Vanikoro) était un membre de l'expédition La Pérouse (1er août 1785 - mai 1788).

De caractère violent, il ne pouvait s'accorder avec sa sœur Elzire, qu'il menaçait de ses pistolets ; il fut reclus à Port-Louis en mars 1782, à la demande de son père. Il passa en France avec sa mère, qui redoutant ses « accès », voulut en avril 1784 le faire enfermer au Mont-Saint-Michel[1].

En 1783, sa plus jeune sœur Éléonore épouse Jean-François de La Pérouse, en l’église Sainte-Marguerite à Paris : La Pérouse est alors âgé de quarante-deux ans et Éléonore en a vingt-huit.

En juin 1785 son beau-frère le fait admettre sur la Boussole qui partait explorer l'océan Pacifique dans l'expédition de La Pérouse. Frédéric Broudou s'amenda et depuis le départ de Brest ne cessa de donner des preuves d'intelligence et de zèle, que Lapérouse récompensa en lui décernant un brevet de lieutenant de frégate signé le 1er août 1786 (Journal de Bord et lettres au ministre : de Monterey (Californie), les 17 et 19 septembre 1786).

Il est porté disparu à Vanikoro en 1788 avec les équipages des deux navires qui y font naufrage.

Il laisse un fils, Léon Broudou (né en 1785), commissaire de la Marine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (in Maurice-Raymond de Brossard, Lapérouse : des combats à la découverte, Paris, Ed. France-Empire, 1978, page 494)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Plongée magazine, no 16, « Vanikoro », sous-titré « Dernières nouvelles de La Pérouse », par Pierre Larue, p. 52
  • Le Mystère Lapérouse, ou le Rêve inachevé d'un roi, par l'association Salomon, éditions de Conti, mars 2008
  • Pierre Bérard, Le voyage de La Pérouse : Itinéraire et aspects singuliers, Albi, Un Autre Reg’Art, , 175 p. (ISBN 978-2-916534-60-2)
  • Michel Vergé-Franceschi, Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Étienne Taillemite, Marins français à la découverte du monde : De Jacques Cartier à Dumont d'Urville, Paris, éditions Fayard, , 725 p.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]