Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne (1642-1707)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Maison de La Tour d'Auvergne.
Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne, comte d'Auvergne
Titre de noblesse
Comte d'Auvergne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Père
Enfants

Frédéric-Maurice II de La Tour d'Auvergne ( - ), comte d'Auvergne et comte d'Oliergues et marquis de Lanquais, est un noble et un militaire français. Il termine sa carrière avec le grade de lieutenant-général.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne et d'Éléonore de Bergh, il reçoit de son oncle Henri, vicomte de Turenne, la survivance de la charge de gouverneur du Limousin. Ils y sont gouverneurs de 1656 à 1707.

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1662 Françoise (1642 - ), princesse de Hohenzollern-Hechingen, marquise de Bergen-op-Zoom, fille d'Eitel-Frédéric II, prince de Hohenzollern-Hechingen. Ils ont douze enfants :

Frédéric-Maurice contractera une seconde union, le 1er avril 1699 avec Élisabeth van Wassenaer-Starrenburg (morte le [2].).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elle a donné son nom à l'actuelle « rue de La Tour-d'Auvergne » dans le 9e arrondissement de Paris (décret du 3 août 1861 (UP), partie A).
  2. François-Alexandre de La Chenaye-Aubert, Dictionnaire de la Noblesse, Paris, 1863, XIX, p. 62.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]