Frédéric-François IV de Mecklembourg-Schwerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric-François IV de Mecklembourg-Schwerin
Frédéric-François IV
Frédéric-François IV
Titre
5e grand-duc de Mecklembourg-Schwerin

(21 ans 7 mois et 4 jours)
Prédécesseur Frédéric-François III
Successeur Aucun (monarchie abolie)
Biographie
Dynastie Mecklembourg-Schwerin
Nom de naissance Friedrich Franz von Mecklenburg-Schwerin
Date de naissance
Lieu de naissance Palerme (Italie)
Date de décès (à 63 ans)
Lieu de décès Flensbourg (Allemagne)
Père Frédéric-François III de Mecklembourg-Schwerin
Mère Anastasia Mikhaïlovna de Russie
Conjoint Alexandra de Hanovre

Frédéric-François IV de Mecklembourg-Schwerin
Grands-ducs de Mecklembourg-Schwerin

Frédéric-François IV de Mecklembourg-Schwerin (en allemand Friedrich Franz IV. von Mecklenburg-Schwerin), né le à Palerme et mort le à Flensbourg, est le cinquième et dernier grand-duc de Mecklembourg-Schwerin. Il règne depuis la mort de son père en 1897 (jusqu'à sa majorité en 1901, son oncle Jean-Albert de Mecklembourg assure la régence) jusqu'au , date de son abdication.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils du grand-duc Frédéric-François III de Mecklembourg-Schwerin et de son épouse, née Anastasia Mikhaïlovna de Russie qui se sépare ensuite de lui pour vivre dans la région de Cannes.

Le couple ne s'est pas séparé légalement mais Frédéric-François III, de santé très fragile, était malheureux de se tenir éloigné de ses états dont il ne pouvait s'occuper sérieusement depuis leur villégiature méditerranéenne.

La raison de cet éloignement tenait au fait que son épouse Anastasia, élevée dans le luxe de la maison impériale de Russie, ne supportait pas l'austérité protestante de Schwerin, et préfèrait la riviera française ou l'italie.Ele se fit construitre une villa à Cannes.

La mort du grand-duc Frédéric-François III à Cannes a laissé courir le bruit d'un suicide lors d'une soirée probablement un peu alcoolisée.Ceci est repris dans plusieurs chroniques de la Côte d'Azur de 1897.

La grande-duchesse désormais douairière préféra rester en France; La régence fut assuré par son beau-frère. Elle mit au monde en 1901 un enfant adultérin et fut déclarée "persona non grata" en Allemagne par le Kaiser et en Russie par le tsar.

Filiation[modifier | modifier le code]

Frédéric-François IV épouse la princesse Alexandra de Hanovre (1882-1963), fille du prétendant au trône de Hanovre, Ernest-Auguste II et de son épouse, née princesse Thyra de Danemark. Ils ont cinq enfants:

  • Frédéric-François V (1910–2001), grand-duc titulaire de Mecklembourg-Schwerin.
  • Christian Ludwig (1912–1996), duc de Mecklembourg-Schwerin, en 1954 il épouse la princesse Barbara de Prusse, décédée en 1994, fille du prince Sigismond de Prusse.
  • Olga (1916–1917)
  • Thyra (1919–1981)
  • Anastasia (1922–1979), en 1943, elle épouse Frédéric d'Oldenbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père meurt subitement (peut-être un suicide, son mariage étant malheureux) alors qu'il n'a que quinze ans , son règne commence par la régence de son oncle Jean-Albert. Sa sœur aînée, la princesse Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin avait épousé en 1898 le roi Christian X de Danemark alors prince royal et sa cadette,la princesse Cécilie de Mecklembourg-Schwerin en 1905le prince royal de Prusse, héritier du trône impériel allemand.

Le grand-duc Frédéric-François IV administre aussi le grand-duché de Mecklembourg-Strelitz après le suicide en février 1918 du grand-duc Adophe-Frédéric VI, dernier représentant de cette lignée, mort sans héritier. Il demeure à la tête des deux grand-duchés jusqu'à la révolution allemande qui oblige tous les souverains à abdiquer.

Après avoir renoncé au trône le – il est d'ailleurs l'un des derniers monarques allemands à le faire, cinq jours après l'abdication de l'empereur Guillaume II - il émigre au Danemark, où il retrouve sa sœur, épouse du roi Christian X. Un an plus tard, il est autorisé à revenir en Allenagne et récupère certaines de ses propriétés.

Malgré son opposition, son fils, âgé de 21 ans, intégre en 1931 la Schutzstaffel et contracte en 1941 une union morganatique.

Le grand-duc meurt le 17 novembre 1945 et son fils lui succède comme chef de la Maison de Mecklembourg.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Frédéric-François IV de Mecklembourg-Schwerin appartient à la lignée de Mecklembourg-Schwerin, cette lignée appartenant à la première branche de la Maison de Mecklembourg s'éteint en 2001 avec son fils, le grand-duc Frédéric-François V.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]