Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental
110Friedrich Carl.jpg

Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental.

Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
Friedrich Carl von Württemberg-WinnentalVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Anne-Catherine-Dorothée de Salm-Kyrbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Christine-Charlotte de Wurtemberg (en)
Christine-Frédérique de Wurtemberg-Winnental (d)
Sophie-Louise de WurtembergVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Éléonore-Juliane de Brandenbourg-Ansbach (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Charles-Alexandre de Wurtemberg
Frédéric-Louis de Wurtemberg
Maximilian Emanuel von Württemberg (en)
Henri-Frédéric de Wurtemberg-Winnental (en)
Christiane-Charlotte de WurtembergWinnental (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental (Stuttgart - ), fut à partir de 1677 duc de la lignée des Württemberg-Winnental et tuteur du duc Eberhard-Louis de Wurtemberg, régent du duché.

Il était le fils du duc Eberhard III et d'Anna Catharina, comtesse Rheingräfin von Salm-Kyrburg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 27 novembre 1677 Frédéric-Charles reçoit de l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire la charge de tuteur de son neveu Eberhard-Louis de Wurtemberg et d'assumer la régence du duché de Wurtemberg. Cette charge cesse à la majorité d'Eberhard-Louis, le 22 janvier 1693. Comme compensation, l'empereur lui octroie des terres et le nomme maréchal impérial. En 1694, il combat auprès de Louis-Guillaume de Bade-Bade (Ludwig Wilhelm von Baden-Baden) contre l'invasion turque sur les bords du rhin, et reçoit pour sa vaillance la croix de l'ordre supérieur des armées impériales.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le 31 octobre 1682 Frédéric-Charles de Wurtemberg-Winnental épouse Éléonore-Juliane de Brandenbourg-Ansbach (en), fille du margrave Albert II de Brandebourg-Ansbach. Ils ont sept enfants, dont deux meurent en bas-âge :

À partir de 1696, Frédéric de Wurtemberg-Winnental est soigné d'une syphilis, dont il meurt le 20 décembre 1698. Son épouse lui survit jusqu'en 1724.