Frères Arnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La maison natale des frères Arnaud à Jausiers

Jacques, Marc-Antoine et Dominique Arnaud sont trois frères originaire de Jausiers, dans la vallée de l'Ubaye, qui sont à l'origine du mouvement d'émigration des Ubayens au Mexique et en Louisiane au XIXe et début du XXe siècle. Ils sont les fils de Joseph Vincent (1748-1803), négociant en soie et de Marie Elisabeth OLLIVIER (1759-) Ils appartiennent à la famille des Laugier-Arnaud, grande famille de négociants et banquiers de l'Ubaye, au XVIIIe siècle.

Jacques Arnaud[modifier | modifier le code]

Il est né à Jausiers le 23.09.1781. Sans succès en France, il décide de tenter sa chance en Amérique. Il émigre en Louisiane en 1805. Intégré à la communauté acadienne, il épouse Marie Lalonde, avec laquelle il aura une grande descendance jusqu'à aujourd'hui. Il est bientôt rejoint par ses frères et trois de ses anciens employés tisserands, avec eux il fonde la ville d'Arnaudville, en Louisiane.

Le 16.01.1810, il se marie avec Marie LALONDE à Opelousas en Louisiane.

En 1821, lui et ses frères déménageront au Mexique, où ils créeront le magasin "El Cajon de Ropa de Las Sietes Puertas".

Il fut retrouvé assassiné le 03.05.1828, près de la ville de Guanajuato, au Mexique.

Dominique Arnaud[modifier | modifier le code]

Il est né à Jausiers le 21.04.1784 et décédé au Mexique le 20.11.1848.

Marc-Antoine Arnaud[modifier | modifier le code]

Il est né à Jausiers le 05.04.1788 et décédé au Mexique le 21.03.1846.

Postérité[modifier | modifier le code]

Les frères Arnaud et leurs compagnons devinrent riches grâce à leur aventure américaine. En 1845, les 3 employés ubayens des Arnaud revinrent dans leur pays natal, riche (plus de 250 000 franc-or, une fortune). Ce fut le départ du mouvement d'émigration des Ubayens (appelé "Barcelonnette", par analogie au chef-lieu de la vallée de l'Ubaye), qui par centaines émigrèrent au Mexique et en Louisiane pour faire fortune, entre 1845 et les années 1920. Certain firent fortune, d'autres non. Ils formèrent une puissante communauté ubayenne au Mexique. Les fameuses "villas mexicaines" de la vallée de l'Ubaye furent construites par ceux qui, une fois fortune faite, revinrent dans leur vallée. Cependant, certains restèrent au Mexique, qui compte aujourd'hui plus de 50 000 personnes d'origine ubayenne (chiffre à comparer avec les 7 700 habitants que compte la vallée en 2006).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

  • Cinéma: 187 ans plus tard, Seola Arnaud-Edwards, sa descendante à la 6e génération, en quête de ses racines alpines, retrouve le bourg de ses ancêtres, Jausiers, pour un film tourné en Louisiane et dans les Alpes de Haute-Provence [1].
  • Histoire des Vaudois travaillant la soie: AUDISIO (G.) & JULLIA (J.)

Vaudois et Protestants de la Vallée de Barcelonnette.[2]