Frère Rachid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frère Rachid ou Brother Rachid (né en 1971 à Sidi Bennour (Maroc))[1] est un chrétien marocain converti de l'islam qui est l'un des télévangélistes chrétien évangélique les plus reconnus du Moyen Orient. Il dirige une émission hebdomadaire le jeudi soir sur la chaîne satellitaire Al Hayat TV, basée en Égypte, où il fait débattre des intellectuels des deux religions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rachid est né au Maroc dans la famille d'un imam de tendance conservatrice[2] et a été élevé dans la région de Doukalla[3]. il a appris par cœur un sixième du Coran à partir de l'âge de six ans[4]. Il a ensuite étudié l'économie et l'informatique à l'université Hassan II de Casablanca[4]. En 1990[4], à l'âge de dix-neuf ans[2], il se convertit au christianisme après avoir étudié les différences entre les deux religions[4], alors qu'il voulait se faire au départ le défenseur de sa religion d'origine[3]. Lorsque ses parents découvrent sa conversion, il est renvoyé du domicile familial, ce qui l'oblige à vivre avec des missionnaires protestants, puis à fuir son pays[5]. Ayant compris que la plupart des Arabes ne comprennent pas l'arabe classique dans lequel le Coran est rédigé, il se met à le traduire dans différentes versions modernes de l'arabe[4], afin de rendre plus clair son message, en ayant la certitude de son effet repoussoir[4].

Il commence à diriger en 2005 une émission de télévision sur la chaîne Al Hayat TV comparant les deux religions et exposant les vertus du christianisme sur l'autre, comprenant 55 épisodes enregistrés de Bas les masques (Unveiling the Mask) et 300 épisodes en direct de Questions brûlantes (Daring Questions), qui permet à des personnes musulmanes se posant des questions sur le christianisme d'appeler en direct et qui montre aussi des témoignages de nouveaux convertis au christianisme venant d'un environnement musulman[4]. Cette chaîne est controversée dans le monde musulman et interdite dans plusieurs pays arabes. Une prime est même offerte contre certaines personnalités qui s'y montrent et l'encadrement de la chaîne[2]. Rachid ne veut pas révéler son nom de famille. Son émission aurait selon certains permis la conversion de plus de 150 000 anciens musulmans vers le christianisme évangélique[6].

Points de vue[modifier | modifier le code]

Rachid demande que les Marocains aient la permission légale: 1. de pourvoir changer de religion s'ils le désirent; 2. de pouvoir détenir une version de la Bible en arabe marocain ou en arabe moderne, sans craindre d'être arrêtés par la police; 3. de donner des prénoms chrétiens à leurs enfants s'ils sont chrétiens; 4. de pouvoir faire bénéficier les enfants chrétiens marocains du catéchisme au lieu de leçons coraniques; et enfin 5. de pouvoir pratiquer librement la religion chrétienne pour les chrétiens marocains[3].

Dans une vidéo intitulée Message au président Obama de la part d'un ancien musulman[7], il affirme que les actions de l'État islamique en Irak et en Syrie (DAECH) sont liées à la religion musulmane, malgré les affirmations en sens contraire[8], et estime que le terrorisme islamiste commence dans les écoles coraniques et les mosquées[8]:

Combien de cheiks saoudiens sont-ils en train de prêcher la haine? Combien de chaînes de télévision et de radio sont-elles en train d'endoctriner les gens en leur apprenant la violence du Coran et de ses Hadiths? Combien de sermons du vendredi sont-ils dirigés contre l'Occident, contre la liberté et la démocratie? Combien y a-t-il d'écoles islamiques qui produisent des générations d'enseignants et d'élèves qui croient au djihad avec le but de mourir en combattant les « infidèles »? Et enfin, combien y a-t-il de sites sur Internet financés par les gouvernements, vos alliés, qui ont des cheiks émettant des fatwas contre les droits de l'homme les plus élémentaires? Si vous voulez combattre le terrorisme, commencez là-bas[8].
Tant que le monde musulman ne sépare pas la religion de l'État, nous ne mettrons jamais fin à ce cycle (...) Si l'islam n'est pas le problème, comment se fait-il que parmi les millions de Chrétiens du Moyen-Orient pas un ne se fasse exploser pour commettre un attentat-suicide (qualifié de martyre par les terroristes), même s'ils vivent dans les mêmes conditions économiques et politiques et parfois même les pires?[9].

Rachid pense que la montée de l'État islamique en Irak et au Levant a créé une crise sans précédent dans le domaine de la foi dans le monde musulman: Beaucoup de musulmans se demandent "Si l'État islamique représente l'islam, je dois le quitter". Certains deviennent athées...Il y a une énorme vague d'athéisme actuellement dans le monde arabe et d'autres se tournent vers Jésus-Christ. L'Islam n'a jamais fait face à une telle crise autrefois[10]. Rachid pense également qu'un « réveil » chrétien a lieu au Moyen-Orient, alors que beaucoup de musulmans deviennent athées, agnostiques ou chrétiens, après avoir découvert quelle est la réalité de l'islam[11] et qu'il n'est pas comme d'autres religions car l'islam n'accepte aucune loi en dehors de celle d'Allah[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Rachid est marié. Sa femme est également marocaine de confession chrétienne. Ils ont trois enfants[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]