Foyers de Charité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Foyers de Charité, fondés en 1936 par Marthe Robin aidée par le père Georges Finet, sont des communautés qui rassemblent des laïcs, hommes et femmes, célibataires ou mariés, et des prêtres. À l’exemple des premiers chrétiens, ils vivent ensemble et mettent en commun leurs biens et leurs compétences. La prière y tient une place prépondérante. Leur mission principale est de contribuer à la "nouvelle évangélisation" par le moyen de retraites spirituelles. Ils font partie de l'Église catholique.

Origines[modifier | modifier le code]

Les Foyers de Charité (forme abrégée de Foyers de Lumière, de Charité et d'Amour) ont été fondés en 1936 par Marthe Robin[1] et le père Georges Finet à Châteauneuf-de-Galaure (Drôme). En 1986, le Conseil pontifical pour les laïcs a reconnu l'œuvre des Foyers de Charité comme association privée internationale de fidèles puis l'a confirmée en 1999.

Description[modifier | modifier le code]

Les Foyers sont des lieux de prière où vivent des laïcs, hommes et femmes (consacrés dans le célibat ou mariés), qui à l’exemple des premiers chrétiens, mettent en commun leurs biens, leurs compétences et leurs charismes pour vivre et annoncer l'Évangile (avec un prêtre, le 'père du Foyer').

Par leur travail, leur prière, leur vie fraternelle et leur accueil, ils manifestent l’amour de Dieu pour tout homme et la beauté de la vie avec le Christ.

Leur mission principale est l'animation de retraites spirituelles, dans un cadre familial et un climat de silence[2].

On peut trouver là une mise en œuvre originale des intuitions développées au cours du concile Vatican II.

En 2016, l'œuvre fête ses 80 ans, à cette occasion, les 250 délégués représentant toutes les communautés se retrouvent à Châteauneuf-de-Galaure et élisent un nouveau père modérateur, le sénégalais Moïse Ndione[3].

Revue[modifier | modifier le code]

L'œuvre des Foyers de charité publie régulièrement une revue, intitulée L'Alouette [4], qui aborde différents thèmes, relatifs à la vie de l'Église et à la vie spirituelle.

Rayonnement[modifier | modifier le code]

L'œuvre de Marthe Robin s'est étendue dans le monde entier. Il existe aujourd'hui 78 Foyers de charité[5] répartis dans 42 pays et comprenant environ mille membres. En 2015, Domitille et Alexandre Roduit créent le projet Resplandor [6] dont l'objectif est de mettre en place une structure destinée à soutenir l'envoi de jeunes volontaires dans les foyers de charité du monde [7].

Liste des foyers[5][modifier | modifier le code]

En France[8][modifier | modifier le code]

Foyers de Charité en France
Foyer de charité de Courset
Foyer de charité d'Ottrott
Foyer de Charité de Baye
Foyers de Charité en Europe

En Europe[18][modifier | modifier le code]

  • Autriche - Haus am Sonntagberg à Sonntagberg
  • Belgique - "Kasteel Zellaar" à BONHEIDEN
  • Belgique - SPA (NIVEZE)
  • Irlande - "Nazareth" à Waterford
  • Italie - SALERA (Aoste)
  • Italie - RONCIGLIONE (Viterbo)
  • Luxembourg
  • Pays-Bas - THORN
  • Pologne - Ognisko Milosci-Olsza - ROGOW
  • Pologne - Ognisko Milosci-Kaliszany - JOZEFOW n/Wisla
  • Suisse - "Dents du Midi" - BEX (Vd)
Les Foyers de Charité en Afrique

En Afrique[19][modifier | modifier le code]

  • Bénin - "Marie Reine de la Paix" - COTONOU
  • Burkina-Faso - "Le Buisson Ardent" - KOUDOUGOU
  • Burundi - "Notre-Dame d’Espérance" GIHETA - GITEGA
  • Burundi - "Notre-Dame du perpétuel Secours" - BUJUMBURA
  • Burundi - "Marie Reine des Cœurs" - NGOZI
  • Cameroun - "Sainte-Thérèse" - NGAOUNDERE
  • Cameroun - "L’Horeb" - MBALMAYO
  • Cameroun - BONJONGO - BUEA
  • Congo - "Le Thabor" Liambou - POINTE-NOIRE
  • Congo - "Notre Dame du Cénacle d'Ossio-sur-Nkéni" - BRAZZAVILLE
  • Côte d'Ivoire - "La Vierge fidèle" - KOTOBI
  • Côte d'Ivoire - "Nazareth" - DALOA
  • Gabon - Notre Dame du Rosaire - LIBREVILLE
  • Ghana - "Christ the King" - Alavanyo-Abehenease - HOHOE
  • Madagascar - "Sainte Famille" - ANTSIRABE
  • Île Maurice - Notre Dame de l’Unité - SOUILLAC
  • Ouganda - NAMUGONGO PARISH - KAMPALA
  • Ouganda - MURRO - MASINDI
  • République Centre-Afrique - BANGUI
  • République Démocratique du Congo - "Marie, Mère de l’Église" - BUNIA
  • République Sud-Afrique - Lelapa la Lerato (Lesotho)
  • Rwanda - "Vierge des Pauvres" - Remera-Ruhondo - RUHENGERI
  • Sénégal - "Cap des Biches" - RUFISQUE
  • Sénégal - "Cœur Immaculé de Marie" - ZIGUINCHOR
  • Togo - ALEDJO par BAFILO
Les Foyers de Charité en Amérique[20]

En Amérique[21][modifier | modifier le code]

  • Argentine - "Mère de la Miséricorde" à Médrano
  • Brésil - "Nossa Senhora da Guarda" à Mendes
  • Canada - "Villa Châteauneuf" à Sutton
  • Canada - "Notre-Dame d'Orléans" sur l'île d'Orléans à Québec
  • Canada - "Val Racine" à Chicoutimi
  • Chili - "Nuestra Señora del Carmen" à Tomé
  • Colombie - "Maria Mater Dei" à Païpa (BOYACA)
  • Colombie - "Nuestra Senora del Paraiso" à Zipaquira
  • Colombie - "San Pablo" à Bucaramanga
  • Équateur - "La Cruz del Sur" à Quito
  • États-Unis - à Scituate (Boston)
  • Haïti - "Ste Marie" à Port-au-Prince
  • Haïti - "La Miséricorde Divine" Les Cayes
  • Mexique - "Campo de Maria" à Cuernavaca
  • Pérou - "Santa Rosa" à ÑAÑA
En Asie[20]
Asie (Foyers de Charité)
Les Foyers de Charité en Asie[20]
  • Inde - Sneha Deepam - Alamelumangapuram - VELLORE
  • Inde - Prema Seva Ashram - Gowripatnam
  • Japon - AI TO HIKARI NO IE - IBARAGI-SHI OSAKA-FU
  • Philippines - Mangato - LAOAG CITY
  • Taïwan - PROTAIS - TAIWAN R.O.C.
  • Taïwan - " Domus Joannis" - SANHSIA - TAIPEI HSIEN
  • Viet-Nam - BINH TRIEU - CHI MINH - VILLE
  • Viet-Nam - PHU DONG - DONG NAI
  • Viet-Nam - TU HOI BAC AI CAO THAI - THU-DUC - HO CHI MINH VILLE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Peyrous, Vie de Marthe Robin, Paris, éd. de l'Emmanuel / éd. Foyer de Charité, 2006, 361 pages. Parmi toutes les biographies publiées, celle-ci, établie sous l'autorité du postulateur de la cause de béatification de Marthe Robin, présente l'avantage de décrire le développement de l'œuvre des Foyers depuis sa fondation.
  2. Décret d'approbation définitive des statuts, par le Conseil pontifical pour les laïcs, 8 décembre 1999.
  3. Le P. Moïse Ndione nouveau modérateur des Foyers de charité
  4. L'Alouette
  5. a et b Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Coordonnées des Foyers de Charité », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)
  6. [1]
  7. [2]
  8. Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Les Foyers de Charité en France », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)
  9. Site du Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure
  10. Site du Foyer de Charité de Courset
  11. Site du Foyer de Charité de Tressaint
  12. « Bienvenue au Foyer de Charité de Tressaint », sur www.tressaint.com (consulté le 24 juin 2016)
  13. Site du Foyer de Charité de Poissy
  14. Site du Foyer de Charité de Combs-la-Ville, Les Sources
  15. Site du Foyer de Charité de Baye
  16. La Flatière
  17. Site du Foyer de Charité Notre-Dame de Lacépède
  18. Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Les Foyers de Charité en Europe », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)
  19. Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Les Foyers de Charité en Afrique », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)
  20. a, b et c Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Les Foyers de Charité en Asie », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)
  21. Foyers de Charité, « Les Foyers de Charité - Les Foyers de Charité en Amérique », sur www.foyer-de-charite.com (consulté le 24 juin 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]